chirurgie-esthetique-remboursement
Santé | mer 25/08/2021 - 08:50

Chirurgie esthétique : peut-elle être remboursée ?

Lorsque l'on parle de chirurgie esthétique, on pense spontanément aux opérations dites de «confort» qui sont uniquement motivées par une raison esthétique : affinement du nez, lifting ou encore augmentation de poitrine.

Dans quel cas est-il possible de bénéficier d'une prise en charge par la Sécurité Sociale et votre complémentaire santé ? Santiane votre courtier comparateur de mutuelle vous dit tout.

Quel remboursement pour une chirurgie esthétique ?

Quelles sont les opérations de chirurgie plastique au niveau du visage ? 

L’otoplastie ou chirurgie des oreilles

L’otoplastie correspond à ce que l’on appelle la chirurgie des oreilles. Elle est réalisée dans le cadre d’oreilles décollées qui peuvent être dues à une malformation congénitale ou un accident. L’opération peut être réalisée dès l’âge de 7 ans si l’enfant le souhaite.

L’otoplastie est remboursée par la Sécurité sociale seulement en cas de déformation des oreilles avérée et s’il y a une gêne sociale importante.

La rhinoplastie ou chirurgie du nez 

La rhinoplastie est une opération qui peut être aussi bien à visée esthétique que réparatrice. 

S’il s’agit de modifier l’aspect extérieur de votre nez, l’opération est considérée comme de la chirurgie esthétique et ne sera pas remboursée. Si vous éprouvez une gêne respiratoire, il s’agit probablement d’une déviation de la cloison nasale. Le remboursement de votre rhinoplastie sera ainsi pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale étant considérée comme de la chirurgie réparatrice.

La chirurgie du menton ou chirurgie maxillo-faciale 

La disharmonie du menton (en avant ou en arrière) est un problème lié au développement de la mâchoire. On parle dans ces cas-là de chirurgie maxillo-faciale. 

Cette chirurgie est considérée comme réparatrice et est bien souvent accompagnée d’un traitement orthodontique. L’Assurance Maladie prend ainsi en charge le remboursement d’une chirurgie des mâchoires à hauteur de 100 %.

Le rajeunissement du visage

Plusieurs techniques existent pour rajeunir le visage et le coup :

Dans certains cas (très rare), la chirurgie des paupières peut être considérée comme réparatrice. Pour être considéré comme reconstructeur, l’acte chirurgical doit viser à redonner son intégrité au corps, ou à supprimer une gêne fonctionnelle comme par exemple une diminution du champ de vision, dans le cas des paupières.

Pour le reste des actes liés au rajeunissement du visage, il s’agit de chirurgie esthétique. Ils ne bénéficient donc pas d’un remboursement de la Sécurité sociale.

Quelles sont les opérations de chirurgie plastique au niveau du corps ?

La plastie mammaire

L’augmentation (pose d’implants mammaires) ou la réduction de la poitrine sont des actes bien souvent réalisés dans une visée esthétique et rentrent dans les opérations dites de confort. Il n’y a que trois possibilités pour qu’un changement de taille de poitrine puisse être pris en charge par la Sécurité sociale :

  • Retrait d’au moins 300 gr par sein (2 à 3 tailles de bonne)
  • Augmentation d’une poitrine inférieure à un bonnet A.
  • Reconstruction de la poitrine suite au retrait d’un sein, d'asymétrie ou de sein tubéreux

L’abdominoplastie ou chirurgie du ventre

L’abdominoplastie est une opération destinée à redonner un aspect plus esthétique au ventre. Selon la déformation de la peau du ventre ainsi que de la masse graisseuse, le chirurgien peut avoir recours à une plastie abdominale simple ou étendue (transposition et repositionnement du nombril.

Bien souvent, cette chirurgie est envisagée à des fins d’esthétisme et n’est pas donc pas remboursée. Pour obtenir un remboursement de l’Assurance Maladie, il faut que la déformation du ventre recouvre une partie du pubis.

La silhouette, liposuccion et lipoaspiration

La liposuccion ou lipoaspiration est destinée à retirer un amas graisseux. Ce type d’intervention peut être réalisée au niveau du ventre, des jambes, des bras, du menton… 

Cette intervention esthétique n’est remboursée qu’au niveau du ventre et des jambes dans le cas d’une perte de poids importante ayant entraîné une déformation de la peau.

La peau

Le traitement des brûlures, morsures et cicatrices est pris en charge par l’Assurance Maladie. Dans le cas du retrait d’un grain de beauté s’il est précancéreux, il peut également faire l’objet d’un remboursement. 

La chirurgie réparatrice, un acte remboursé

La chirurgie dite réparatrice vise à corriger l'apparence physique du patient suite à une maladie (cancer, paralysie), une malformation de naissance (malformation labiale par exemple, ou « bec de lièvre ») ou un accident (brûlure, accident de la route, chute,...).

Cette démarche s'inscrivant dans un cadre médical et non seulement pour des raisons d'esthétisme, elle est prise en charge par la Sécurité Sociale à hauteur de 100% du tarif de convention. Votre mutuelle pourra prendre en charge les éventuels dépassements d'honoraires, en fonction des modalités de votre contrat.

Quelles conditions pour une prise en charge de votre chirurgie par la Sécurité sociale ?

Type d’opération Conditions pour être considéré comme de la chirurgie réparatrice Entente préalable Praticien à consulter Tarif de convention
Blépharoplastie (paupières) Diminution du champs de vision Oui Ophtalmologiste 125,40 € à 188,10 €
Rhinoplastie (nez) Problèmes respiratoire lié à une déviation de la cloison nasale Oui ORL 175,56 €
Otoplastie (oreilles) Malformation de naissance Non ORL 236,81 €
Chirurgie maxillo-faciale (mâchoire et menton) Problèmes de mastication et de fermeture de la bouche Non ORL ou sténologue 209 € à 956,44 €

Mammoplastie 

  • Réduction des seins
  • Augmentation des seins

 

  • Retrait d’au moins 300 g par sein
  • Inférieur au bonnet A, seins en forme de tube et asymétrie marquée

 

  • Non
  • Oui
Chirurgien plasticien 175,83 € à 408,38 €
Abdominoplastie (ventre) Recouvrement d’une partie du pubis Oui Chirurgien plasticien 148,71 € à 423,98 €
Liposuccion et lipoaspiration (graisse) Après une importante perte de poids liée à une chirurgie de l’obésité Oui Chirurgien plasticien 181,50 €

 

Pour les brûlures, morsures, cicatrices (maladie ou accident) et grain de beauté précancéreux le tarif de convention oscille entre 20 et 358 € selon l’acte. Le spécialiste à consulter pour ce type de pathologie est le dermatologue.

Bon à savoir

L'entente préalable est un questionnaire qui doit être rempli en amont par votre chirurgien et envoyé à votre caisse d’assurance maladie. Celle-ci devrait revenir vers vous dans un délai de 15 jours pour valider ou non la demande de prise en charge.

La chirurgie purement esthétique : pas de prise en charge

En dehors des cas liés à une pathologie, toutes les opérations de chirurgie dont la seule motivation est un gain en termes d'esthétisme ne sont donc pas remboursées par l’Assurance Maladie. En effet, celle-ci considère que l'opération n'est motivée que par la propre volonté du patient, sans raison liée à sa santé.

A noter en revanche que si des complications graves surviennent à la suite d'une telle opération (hospitalisation en soins intensifs, embolie pulmonaire, septicémie,...), les frais engendrés seront tout de même pris en charge par l'Assurance Maladie, y compris si l'opération avait eu lieu à l'étranger. 

Si vous envisagez ce type d'opération, n'hésitez pas à faire une demande de devis en ligne sur notre comparateur. Un conseiller vous recontactera pour vous proposer la complémentaire la plus adaptée à vos besoins.