Se faire rembourser une opération des paupières ou blépharoplastie

Remboursement chirurgie paupières

Faisant partie de la “chirurgie du regard”, l’opération des paupières, aussi appelée blépharoplastie, est une intervention chirurgicale visant à corriger des malformations congénitales ou disgrâces acquises des paupières, qui peuvent occasionner une gêne esthétique ou fonctionnelle.

Souvent considérée comme de la chirurgie plastique -non réparatrice-, elle n’est généralement pas prise en charge par l’Assurance maladie, il est donc important de bien connaître les possibilités de remboursement existantes par votre complémentaire santé.

Votre courtier comparateur Santiane vous détaille les points essentiels à avoir en tête avant de vous lancer dans cette intervention.

Blépharoplastie : la chirurgie esthétique des paupières

Le périmètre d’intervention de la blépharoplastie s’étend sur toute la région périphérique de l’oeil -dite périoculaire-, incluant paupières, cils, sourcils et cernes.

Elle prend également en charge les organes "accessoires" des paupières, tels que les follicules pileux ou les glandes sébacées.

Pour quoi ?

Pratiquée par des chirurgiens ophtalmologistes spécialisés en oculoplastie, la blépharoplastie vise à traiter et corriger des malformations ou maladies cutanées modifiant l’aspect naturel des paupières.

Dans la plupart des cas, elle intervient pour contrer les signes de vieillissement et rendre à un regard "fatigué" un aspect plus reposé et éveillé ; typiquement corriger un aspect tombant des paupières supérieures (appelé “ptosis”), ou des poches graisseuses et rides apparaissant au niveau des paupières inférieures.

Il peut également s’agir de traiter des anomalies de positionnement ou de fermeture présentes lors de la formation des paupières à la naissance, ou des anomalies cancéreuses (tumeurs des paupières) apparaissant chez certaines personnes âgées.

Pour qui ?

La chirurgie des paupières peut concerner les femmes comme les hommes et intervenir à tout âge (enfants, adultes ou seniors), même si les opérations sont plus fréquentes chez les adultes.

A cause des possibles effets secondaires et troubles post opératoires, il est important que le patient qui entame cette démarche d’intervention chirurgicale ait une condition physique, mentale et émotionnelle stable.

L’opération des paupières : préparation, intervention, suivi post opératoire

Avant l’opération

Pour ce type d’opération, un bilan préalable doit être effectué, généralement une à deux consultations suffisent.

Examen des yeux et interrogatoire médical permettent de cerner le souhait du patient et d’identifier de possibles pathologies annexes (sécheresse oculaire) nécessitant un soin particulier ou impliquant des contre-indications à l’opération, en cas de doutes un éventuel examen ophtalmologique complémentaire pourra être demandé.

Pour que le processus post opératoire soit un succès, il revient notamment au chirurgien de faire une analyse de votre regard afin de le préserver et qu’il reste intact après l’intervention, malgré les corrections qu’il sera amené à faire.

Déroulement de l’opération

C’est une opération relativement courante, que l’on peut qualifier de “routine” pour les chirurgiens ophtalmologistes.

Plusieurs modalités sont possibles : anesthésie locale ou générale, avec ou sans hospitalisation, selon les conditions convenues avec votre chirurgien. La plupart du temps l’opération se réalise en chirurgie ambulatoire (entrée et sortie le même jour de l'hôpital), sous anesthésie locale, et dure environ 45 minutes.

Après l’opération

L’intervention chirurgicale est en soi peu douloureuse, mais peut occasionner des gênes pendant la phase de rétablissement : gonflement, bleus, sensibilité à la lumière ou écoulement de larmes sont des symptômes post opératoires qui disparaissent assez rapidement, en moyenne en moins d’une semaine.

Des complications restent possibles : rétractation des paupières, asymétrie, inclusions épidermiques ou formation de kystes. Pour éviter au maximum ces éventualités, et le cas échéant les prendre en charge de la manière la plus efficace, il est important d’avoir recours à un chirurgien inscrit au Conseil de l’Ordre des Médecins, habilité à réaliser ce type d’intervention et idéalement recommandé par votre médecin traitant ou une personne de la profession.

Tarifs et remboursement : la blépharoplastie remboursée ?

Combien coûte une opération des paupières ?

Les prix mentionnés ci-dessous sont des prix moyens ; les prix pratiqués sont variables (selon les endroits géographiques, établissements, chirurgiens…) et il se peut que vous rencontriez des tarifications hors de ces intervalles :

  • 1 paupière supérieure : 1 000 € à 3 000 €
  • 2 paupières supérieures ou inférieures sous anesthésie locale : 2 000 € à 3 000 €
  • 4 paupières sous anesthésie générale en ambulatoire : entre 4000 € et 5000 €

Quelle prise en charge de la Sécurité Sociale ?

Il est avant tout nécessaire de déterminer si vous êtes dans un cas de chirurgie à visée esthétique, ou à visée réparatrice (dite aussi reconstructrice).
Dans le cas de la blépharoplastie, L’Assurance maladie prendra en charge uniquement les opérations de chirurgie réparatrice, qui représentent une faible proportion du nombre total d’opérations de ce type.
Un acte chirurgical est considéré comme reconstructeur s’il vise à redonner son intégrité au corps, ou à supprimer une gêne fonctionnelle comme par exemple une diminution du champ de vision, dans le cas des paupières :

  • paupières supérieures retombant sur les cils et obstruant le champ visuel (dermatochalasis) ;
  • paupières supérieures tombantes à cause d’un relâchement du muscle releveur des paupières (ptosis) ;
  • renversement du bord des paupières vers l’intérieur (entropion) ;
  • paupière inférieure complètement relâchée et baillante, blanc de l’oeil visible (ectropion).

Dans ce cas, le remboursement sera intégral c’est-à-dire 100% du Tarif Conventionnel (TC).

Pour bénéficier d’un remboursement par l’Assurance maladie, le chirurgien doit rédiger une demande d’entente préalable -ou accord préalable- et l’envoyer par lettre recommandée avec accusé de réception au Médecin-conseil, à qui il reviendra d’autoriser ou non la demande de remboursement. Le délai de réponse est de 15 jours, au-delà de ce délai une non-réponse équivaudra à un accord.

A noter : une opération, même réparatrice, ne pourra être prise en charge que si elle est réalisée au sein d’un établissement public ou conventionné. De plus, les éventuels dépassements d’honoraires ne seront en aucun cas pris en charge, c’est là le rôle de votre mutuelle.

 Quel rôle des complémentaire santé ?

Etant considérée la plupart du temps comme une opération esthétique, l’Assurance maladie n’interviendra pas il sera essentiel de vérifier le niveau de prise en charge de votre mutuelle sur ce type de frais avant de vous lancer dans cette intervention qui peut s’avérer coûteuse.
 

Votre courtier comparateur Santiane vous aide à trouver une mutuelle adaptée à vos besoins

Santiane, votre courtier comparateur, vous aide à choisir les garanties les plus adaptées à vos besoins en mettant à votre disposition ses téléconseillers experts qui répondront à vos questions et vous guideront gratuitement dans vos démarches. N’hésitez pas à compléter ce court formulaire pour bénéficier d’une assistance gratuite !