Rhinoplastie
Santé | lun 16/11/2020 - 16:22

Quel remboursement pour une rhinoplastie ?

La rhinoplastie est une chirurgie qui rentre dans le cadre ORL, c’est-à-dire qui englobe les zones des oreilles, du nez et de la gorge. Différents types d’intervention peuvent être envisagés et il est important d’évaluer si vous souhaitez avoir recours à une rhinoplastie dans un but esthétique ou fonctionnel.

Dans la plupart des cas, la rhinoplastie est considérée par la Sécurité sociale comme de la chirurgie esthétique et n’est pas prise en compte.

Pour trouver la mutuelle adaptée à vos besoins, Santiane votre comparateur santé vous accompagne dans vos démarches et vos remboursements.

Quelles sont les différences entre septoplastie et rhinoseptoplastie ?

Dans un premier temps, il est important de différencier quelle opération vous souhaitez réaliser. La septoplastie n’intervient que sur la modification de la cloison nasale alors que la rhinoseptoplastie n’intervient que sur l’armature externe du nez.

Qu’est-ce que la septoplastie ?

La septoplastie désigne une intervention chirurgicale visant à corriger la déviation du septum nasale, c’est-à-dire de la cloison séparant les deux narines. Cette déviation peut être due à une malformation congénitale, à un traumatisme ou encore à une maladie et causer une obstruction nasale causant des difficultés respiratoires. Cet acte est dit fonctionnel, l’aspect esthétique n’est pas pris en compte. On parle donc de chirurgie réparatrice.

Attention, bien que cet acte soit purement fonctionnel, le médecin doit vous mettre en garde contre une possible modification de l’aspect extérieur du nez.

À qui est-elle destinée ?

La septoplastie peut être réalisée à tout âge, du moment que la gêne respiratoire est confirmée par un médecin. Par exemple, un traitement ORL peut être réalisé sur un nouveau-né dans le cas d’une fente palatine, appelée communément « bec de lièvre ».

Comme elle peut avoir des répercussions sur la forme du nez, il est important d’être sensibilisé en amont, notamment pour les plus jeunes.

Le déroulement de l’intervention

Cette intervention se déroule sous anesthésie générale et s’effectue par les voies naturelles, c’est-à-dire les narines. Elle n’entraîne dans la plupart des cas pas de cicatrice visible et une hospitalisation d’une durée de 1 à 2 jours est suffisante.

Qu’est-ce que la rhinoseptoplastie ?

La rhinoseptoplastie désigne la modification de l’armature externe du nez. Celle-ci peut être envisagée dans différents cas : effondrement de la cloison nasale, bosse, pointe du nez importante…

La plupart du temps, la rhinoseptoplastie est un acte esthétique qui intervient indépendamment de toute gêne. Mais elle peut être envisagée dans le cadre d’une chirurgie réparatrice si elle a pour but l’amélioration des fonctions respiratoires. L’objectif n’est pas l’embellissement du nez, mais la correction de la déviation de la cloison nasale. On parle dans ce cas-là de rhinoseptoplastie fonctionnelle.

Par exemple, si votre nez a subi un traumatisme, qu’il est dévié et que cela vous provoque une gêne respiratoire, une rhinoseptoplastie fonctionnelle pourra être envisagée.

A qui est-elle destinée ?

Cette intervention peut être réalisée à tout âge aussi bien dans le cadre de la résolution d’un complexe que dans le cadre d’un rajeunissement. En effet, la réduction de la pointe du nez permet de donner un aspect plus « jeune » au visage. Au préalable un entretien sera réalisé par le praticien pour s’assurer de vos attentes.

Pour les mineurs, une rhinoplastie pourra être envisagée dès l’âge de 16/17 ans avec l’autorisation des parents.

Le déroulement de l’intervention

En amont, un travail de simulation sur photographie est réalisé. Il est indispensable pour que le résultat de l’opération ait l’effet escompté et que l’intervention ne soit pas « ratée ».

Celle-ci est réalisée sous anesthésie locale ou générale et consiste en de petites incisions qui se résorbent naturellement. Selon le degré d’intervention, l’hospitalisation peut aller de 1 à 2 journées.

Chirurgie réparatrice ou non ?

La Sécurité sociale précise que la chirurgie réparatrice est un acte consistant à rendre l’intégrité du visage du patient en cas de malformation, maladie, choc ou ablation. C’est au médecin qu’il appartient de statuer sur la nécessité de cet acte et d’en faire la demande auprès de l’Assurance Maladie.

Tarifs et remboursements pour une rhinoplastie

Combien coûte une rhinoplastie ?

Les prix pour une rhinoplastie peuvent varier de 1 000€ à 8 000€. Ceux-ci dépendent de votre géographie, du praticien, de l’établissement dans lequel vous souhaitez vous faire opérer (privé ou public) et du type d’intervention :

  • Pour une septoplastie, comptez entre 1 000€ et 3 000€
  • Pour une rhinoseptoplastie, le montant pourra varier entre 3 000€ et 8 000€

Quel remboursement de la Sécurité sociale ?

Comme évoqué précédemment, le remboursement de votre rhinoplastie dépend du but de l’opération, c’est-à-dire si c’est esthétique ou réparateur. Dans le cas d’une chirurgie réparatrice, l’Assurance Maladie rembourse à hauteur de 80% du tarif de convention.

 

Type d'opération Taux de remboursement Sécurité sociale Tarif de convention Montant remboursé par la Sécurité sociale*
Septoplastie réparatrice 80 % 175,56€ 139,45€
Rhinoseptoplastie 80 % De 225,46€ à 347,41% De 179,36€ à 276,93€

*Les prix de remboursement affichés tiennent compte du retrait de la participation forfaitaire (1€)

Dans le cas où vous souhaitez réaliser une rhinoseptoplastie esthétique, il n’y aura pas de remboursement de la Sécurité sociale, donc pas de remboursement de votre complémentaire santé.

Attention, dans le cas d’une chirurgie mixte, la partie fonctionnelle sera remboursée tandis que la partie esthétique restera à votre charge.

Quel remboursement de la mutuelle ?

Comme vous pouvez le voir, une complémentaire classique risque fortement de ne pas couvrir la totalité du reste à charge. Si son remboursement est à hauteur de 200%, pour une septoplastie, vous obtiendrez un remboursement de 351€ incluant les 139,45 € de la Sécurité sociale. Avec un prix moyen de 1500€, il reste 1 149€ à votre charge.

Vous ne parvenez pas à trouver ces informations dans votre contrat ? N’hésitez pas à contacter votre complémentaire pour plus d’informations.

À prendre également en compte, les tarifs des anesthésistes qui bien souvent effectuent des dépassements d’honoraires. Pour plus de précisions et un devis complémentaire santé adapté, demandez un comparatif par un conseiller Santiane.