Santé internationale : les clefs pour bien choisir

Pourquoi souscrire à une assurance santé pour expatrié ?

Dans un premier temps, il est important de savoir qu’après trois mois de résidence dans un pays étranger, vous ne bénéficiez plus de la Sécurité sociale française.

La seule exception est le cas du détaché, c'est-à-dire lorsque vous partez vivre à l’étranger avec un contrat de travail de droit français. 

Mis à part ce cas spécifique, vous ne pourrez plus bénéficier du système de santé français, il vous faudra donc souscrire à une assurance santé locale ou une assurance santé internationale pour que vos frais de santé soient pris en charge et que vous puissiez bénéficier d’une protection sociale adaptée. Il faut donc bien étudier vos besoins, les garanties que proposent les contrats ainsi que les spécificités santé de votre pays d’expatriation, ce qui vous permettra de partir l’esprit serein. 

Différentes solutions : CFE ou contrat au 1er euro ?

La CFE (Caisse des Français de l’Étranger) est un acteur important. Cet organisme assure les Français à l’étranger sur le même barème de remboursement que la Sécurité sociale. La CFE permet de bénéficier d’une protection sociale équivalente à celle dispensée en France. L’avantage principal de la CFE est qu’elle concerne tous les pays, il n’y a pas de limite d’âge ou d’exclusion en cas de soucis de santé. Elle vous permettra également de faciliter vos démarches lors de votre retour en France (réouverture des droits, pas de délai de carence…).

Cependant, en passant par la CFE, il vous faudra souscrire à une complémentaire santé. En effet, les frais de santé à l’étranger sont majoritairement plus importants qu’en France. La base tarifaire des remboursements français n’est pas suffisante pour couvrir l'intégralité des frais.

Par exemple, si une consultation chez un médecin généraliste dans votre pays d’expatriation coûte 50 €, la CFE vous remboursera sur le barème de la sécurité sociale française, c’est-à-dire 16,10 €, vous devrez donc payer 33,90 € de votre poche. 

Vous pouvez également décider de vous assurer au 1er euro. C'est-à-dire prendre une assurance privée qui prendra en charge toutes vos dépenses de santé (en fonction des garanties de votre contrat) dès le 1er euro dépensé. 
Les contrats d’assurance santé privés disposent de plusieurs garanties et avantages : frais d’hospitalisation, libre choix de votre médecin, assurance rapatriement... 

Il n’y a pas une solution meilleure que l’autre, la solution la mieux adaptée dépendra de votre profil, de votre situation familiale ainsi que des coûts de santé de votre pays d’expatriation. C’est pourquoi il est important de comparer les solutions possibles et de s’entourer d’experts pour vous orienter dans le choix le mieux adapté. 

Quelques conseils avant de souscrire à une assurance santé internationale

Faites le point sur vos besoins de santé

En effet, vous n’aurez pas les mêmes besoins si vous partez seul à Hong-Kong ou si vous partez en famille en Australie. Faites également le point sur vos besoins sur les questions d’optique, dentaires ou encore de maternité. Vous pouvez également étudier les remboursements liés aux médecines douces ou aux consultations psychologiques. Ces informations vous permettront de définir les garanties et options de votre contrat. 

Choisir un assureur joignable

Choisir un assureur joignable avec un bon service client est également primordial. En cas de problème à l’étranger, il est important d’être bien accompagné et d'avoir un conseiller disponible pour répondre à vos questions afin d'être serein. 

Vérifier les conditions de remboursement

Il semble primordial que la procédure de remboursement soit simple et que les délais soient rapides. Par exemple, certains assureurs ont mis en place des applications permettant de suivre l'avancée de ses remboursements.

Vérifiez également, s’il y en a, le montant des frais bancaires sur votre compte étranger. Vous pouvez également regarder si vous devez faire une avance de frais de soins et s’il y a des plafonds de remboursement. 

 

Quels sont les avantages et spécificités d’une assurance santé internationale ? 

Souscrire à une assurance santé privée lors de votre expatriation vous permettra d’avoir l’esprit tranquille.

Vous aurez la possibilité d’avoir accès au système de qualité de votre pays d’expatriation et aux hôpitaux privés, le tout pris en charge à 100 %. 

Vous pourrez également choisir votre praticien comme un spécialiste parlant votre langue par exemple. Cela peut être pratique pour comprendre clairement les diagnostics. 

De plus, dans certains pays, votre prise en charge sera plus rapide grâce à votre assurance santé internationale. Par exemple, au Royaume-Uni, le système public (NHS) prodigue des soins de qualité gratuitement, mais les délais pour obtenir un rendez-vous sont parfois longs et les consultations ont une durée limitée (15 minutes).  

Quels sont les prix des assurances santé internationales ?

Les prix d’une assurance santé sont très variables, ils dépendent de votre profil, de vos besoins et également énormément des coûts de santé de votre pays d’expatriation. Être bien couvert vous évite de mauvaises surprises. Les coûts de santé à l’étranger sont souvent plus élevés qu’en France, être assuré vous permet donc de couvrir vos frais de médecines courants, mais également vos frais d’hospitalisation en cas d’accidents. 

Pourquoi faire appel à un courtier spécialisé en assurance santé expatriée ? 

Un courtier est l’intermédiaire idéal pour vous aider à sélectionner le contrat adapté à vos besoins.

Il existe un grand nombre d'assurances santé internationales pour votre expatriation : en passant par un courtier vous aurez accès à un grand nombre d’assureurs différent, mais également à un conseil personnalisé. Un expert pourra vous renseigner sur la qualité de services des assureurs en fonction de vos besoins pour vous garantir une qualité de service optimale.

Passer par un expert qui connaît les besoins spécifiques des expatriés permet d’avoir un interlocuteur qui connaît et comprend vos besoins. Ils pourront vous expliquer les spécificités de chaque contrat.

 

 

Ces sujets pourraient vous intéresser :