La prise en charge des frais d'extraction des dents de sagesse

La prise en charge de l'extraction des dents de sagesse

Parmi les nombreux maux qui peuvent survenir au niveau des dents, la pousse des dents de sagesse compte indubitablement comme l’un des plus complexes : si certains ont la chance de les voir trouver leur place dans la bouche sans plus de problèmes, nombreux sont ceux qui connaissent des douleurs qui mènent la plupart du temps à l’extraction des dents de sagesse.

Mais avant de prendre place dans le fauteuil du dentiste, êtes-vous sûr de bénéficier d’une bonne couverture santé pour ce type de soins ? Santiane votre courtier comparateur de mutuelle fait le point.

L’extraction des dents de sagesse

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les dents de sagesse sont en réalité des structures vestigiales, à savoir des dents qui n’ont a priori qu’une utilité limitée et qui tendent à disparaitre au fil des générations. Vestige de nos lointains ancêtres, les dents de sagesse ne bénéficient plus de la place nécessaire pour pousser convenablement, ce qui implique souvent une pousse douloureuse et complexe qui peut entrainer des complications.

L’éruption des dents de sagesse intervient généralement entre 18 et 25 ans, et c’est à ce moment là qu’il est conseillé d’envisager une extraction. Dans la plupart des cas, un chirurgien-dentiste sera à même d’opérer afin d’extraire la ou les dent(s) récalcitrante(s), mais il est possible de devoir faire appel à un spécialiste maxillo-facial dans les cas les plus complexes, ou dans l’éventualité où l’opération doit avoir lieu après 30 ans.

Dans la majorité des situations, l’extraction des dents de sagesse se passe en cabinet sous anesthésie locale. Selon les besoins, le dentiste pourra décider d’extraire toutes les dents problématiques en une fois ou de planifier plusieurs rendez-vous, notamment si les dents à extraire concernent les deux côtés de la mâchoire.

Dans certains cas plus complexes, l’opération peut avoir lieu à l’hôpital sous anesthésie générale. Bien entendu, selon le type d’opération subie, les frais engendrés ne seront donc pas les mêmes ! Les dépassements d'honoraires sont également fréquents pour ce type de soins. 

Le remboursement des frais d’extraction

L’extraction des dents de sagesse est prise en charge par la Sécurité Sociale mais de manière partielle : le taux de remboursement culmine à 70 % du tarif de convention fixé pour ces soins. En plus, ce tarif de convention est bien inférieur au tarif réel pratiqué par les dentistes ! 

Ce tarif de convention est déterminé sur la base d'un système de cotations dites "DC", d'une valeur de 2.09€. Votre remboursement dépendra du nombre de dents qui doivent être extraites : 

  • Pour la 1ère dent : l'intervention est cotée "DC40" : cela signifie que le tarif de convetion pour cette intervention est égal à 40 x 2.09€ soit 83.60€. Sur cette base, la Sécu vous rembourse 70% comme expliqué plus haut, soit 58.52€.
  • Pour les dents supplémentaires : leur extraction est cotée "DC20", c'est-à-dire que le tarif de convention ne s'élève qu'à 20 x 2.09€ soit 41.8€. Ainsi, le remboursement Sécu s'élèvera pour chaque dent supplémentaire à 70% x 41.8€, soit 29.26€.

A noter que le montant de ces remboursements Sécu est souvent largement inférieur au montant réel de la facture chez le dentiste. Il est cependant possible d’obtenir la prise en charge des frais non remboursés par la Sécurité Sociale en souscrivant une mutuelle qui assure le remboursement des frais d’extraction des dents de sagesse.

Bien entendu, chaque complémentaire dispose de ses propres conditions et taux de remboursement, mais une bonne mutuelle doit pouvoir compléter la prise en charge de la Sécurité Sociale de manière à ce que vous n’ayez plus rien à payer au final. Comparez les mutuelles dentaires et choisissez la plus proche de vos attentes en matière de prise en charge des frais d’extraction des dents de sagesse !