Quel remboursement en cas de parodontite ?

image_parodontite_s

Comme vous le savez sûrement, il est recommandé de vous rendre chaque année chez votre dentiste. Le but de cette visite est notamment de prévenir l’inflammation des tissus qui entourent et soutiennent les dents. En effet, leur inflammation peut entraîner une gingivite, ou plus embêtant, une parodontite. 
 
Votre comparateur de mutuelles Santiane.fr vous explique dans cet article ce qu’est la parodontite et les remboursements associés à son traitement.
 

La parodontite, qu’est-ce que c’est ?

La parodontologie est une spécialité de la dentisterie qui traite les affections du parodonte. Le parodonte est composée de l’ensemble des tissus qui soutiennent la dent c’est à dire la gencive, le cément (la partie qui entoure la racine) et les ligaments (le partie qui attache la dent à l’os).
 

schéma_parodontite

On parle de gingivite lorsque la maladie est superficielle et que seule la gencive est atteinte et de parodontite lorsque le mal est plus profond et que les autres parties du parodonte sont atteintes. Dans ce derniers cas, il se produit une désinsertion des attaches de la dent qui aboutit à une destruction de l’os et de du ligament reliant la dent à son alvéole.
 
La gingivite se soigne tandis que l’on ne peut que stabiliser la parodontite. Il est donc important de la détecter et de démarrer le traitement à un stade précoce de la maladie afin d’éviter la perte de dents.
 
Les parodontites sont le plus souvent dues aux bactéries contenues dans notre plaque dentaire. Notre bouche héberge en effet une flore importante de bactéries agressives qui, en libérant toxines et enzymes, vont être à l’origine de parodontites chez certaines personnes ayant une inactivation inappropriée du système immunitaire.
 
La parodontite est une pathologie très répandue puisqu’en France, selon plusieurs études, environ 80% des adultes ont une maladie parodontale (étude UFSBD 2015)
 

Comment s’effectue le diagnostic?

Il s’avère donc essentiel de consulter son dentiste une fois par an pour qu’il puisse détecter un début de parodontite. Le diagnostic peut se fait sur une double base :

  • sondage parodontal : Il s’agit d’un examen clinique pratiqué avec des petites sondes millimétrées explorant la profondeur des poches qui se sont créées entre la gencive et la dent. La profondeur renseigne sur le degré d’avancement du déchaussement.
  • prélèvement bactérien : Il permet d’explorer les espèces bactériennes présentes sous la gencive.

 

Quels sont les traitements envisagés?

La parodontite ne se soigne pas mais elle peut être stabilisée grâce à un traitement approprié :

  • retrouver une bonne hygiène dentaire : passage à une brosse à dents souple, passage quotidien de fil dentaire, bains de bouche, utilisation d’un dentifrice spécifique)
  • surfaçage et détartrage complet de la bouche : Il s’agit d’éliminer le tartre sous-gingival dans la zone où le tissu osseux est détruit ainsi qu’à éliminer les bactéries accrochées à la racine de la dent.
  • chirurgie dans les cas les plus avancées : Le spécialiste doit alors ouvrir la gencive pour nettoyer les endroits impossibles à atteindre autrement et rajouter de l’os si besoin. L'intervention se réalise sous anesthésie locale et des visites régulières (au moins 3 par an) permettent de contrôler l’évolution du traitement.

Sur ce lien, le site Ameli.fr fait un bilan plus détaillé de la consultation et du traitement de la parodontite.
 

Quels remboursement en cas de parodontite? 

Quelle est la prise en charge de la sécurité sociale?

La Sécurité Sociale n’assure aucun remboursement pour les interventions parodontales. En effet, il s’agit de soins dentaires hors nomenclature donc non remboursés. Seul le détartrage complet est pris en charge à hauteur de 70% (soit 20,24€) du tarif de convention (deux séances au maximum par an). Quelques autres actes qui peuvent être nécessaire dans certains cas pour traiter une parodontite sont couverts avec des montants faibles (la pose de prothèse(s) / attelle(s) de contention, la ligature métallique).
 
Par conséquent, pour bénéficier d’une couverture complète, il est indispensable de disposer d’une complémentaire santé couvrant la parodontite. Toutes les mutuelles ne couvrent pas ces soins et si vous souffrez de parodontite, il est indispensable d’en trouver une adaptée à vos besoins.  
 

Quelle est la prise en charge de la mutuelle?

Les mutuelles ne prennent pas forcément en charge les soins de parodontologie, et quand elles le font, c’est sous forme d’un forfait (soit dans le cadre d’un forfait spécifique pour la parodontologie, soit dans le cadre d’un forfait dentaire non RO (Régime Obligatoire) qui comprend tous les soins dentaires non remboursés par la Sécurité Sociale comme l’implantologie et l’orthodontie adulte).

Si le forfait existe, il faut faire attention aux éléments suivants :

  • les soins qui sont réellement pris en charge par la complémentaire. Toutes les mutuelles ne prennent pas en charge les mêmes soins et pour pouvoir utiliser le forfait il faut que les soins prévus par votre dentiste soient bien dans la liste de votre mutuelle. Par exemple, tous les forfaits parodontie ne prennent pas en compte le prélèvement bactérien qui peut être effectué dans le cadre du diagnostic.
  • le délai de carence : pour éviter que certaines personnes consultent un dentiste et prennent dans la foulée une mutuelle avec un forfait important en parodontie, certaines mutuelles appliquent un délai de carence de 3 ou 6 mois. Pendant ce délai, le forfait ne pourra pas être utilisé.
  • le montant du forfait : en fonction de l’état d’avancement de votre parodontite, les soins à effectuer ne sont pas les mêmes et il est important de consulter un dentiste qui donnera une estimation des soins à effectuer et du coût associé. Notre recommandation est de prendre un forfait important en parodontologie si le dentiste estime que le risque de développement d’une parodontite est important dans les deux années à venir (pour éviter les exclusions dues au délai de carence)

Il est très compliqué d’y voir clair dans les garanties des mutuelles et notre recommandation reste de parler à un expert en mutuelle santé (comme ceux de Santiane.fr) qui pourra véritablement vous aider à trouver un produit d’assurance santé adapté à vos besoins.
 
En moyenne, nos clients souscrivent à nos produits d’assurance santé après une conversation téléphonique d’1h ce qui prouve bien que le choix d’une mutuelle adaptée est très complexe et ne doit pas être laissé à la légère. Nous vous proposons donc de remplir le formulaire sur notre site ici et de jeter un oeil à nos produits. Vous serez rappelé par un de nos conseillers expert santé très rapidement ce qui vous permettra de bénéficier de conseils gratuits.