Ostéodensitométrie : tarifs et remboursement par la Sécurité Sociale

mar 11/07/2023 - 08:18

L'ostéodensitométrie, également appelée densitométrie osseuse, est un examen radiologique visant à mesurer votre densité osseuse. Sécuritaire et indolore, il permet notamment de déterminer si vous souffrez d’ostéoporose. Combien coûte cet examen et quel remboursement pouvez-vous obtenir de la Sécurité Sociale ? Santiane fait le point !

Femme âgée qui réalise une ostéodensitométrie chez un médecin

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est une maladie des seniors relativement fréquente. Après la ménopause, les femmes sont particulièrement touchées, puisque la pathologie atteint, selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), 70 % des femmes âgées de 80 ans et plus.

Cette maladie osseuse se caractérise par une détérioration progressive du tissu osseux. Les os sont amincis et fragilisés, et le plus léger traumatisme peut entraîner une fracture. Les fractures du poignet, de l'épaule, des vertèbres et de la hanche constituent une cause importante d'incapacité et sont fréquemment associées à l'ostéoporose.

Comment se déroule une ostéodensitométrie ?

L'ostéodensitométrie, que l’on appelle parfois densitométrie osseuse, est un examen radiologique. À l’aide d’un densitomètre, le praticien mesure la masse de calcium contenu dans les os, ce qui indique la solidité de ces derniers. La durée totale d’un rendez-vous peut varier entre 30 et 60 minutes, mais l'examen lui-même dure généralement une vingtaine de minutes.

Pour commencer, il vous sera demandé de revêtir une jaquette et d'enlever vos bijoux, ce qui pourrait nuire à la qualité des images.

Ensuite, vous pourrez vous allonger sur la table d’examen et rester immobile pendant que le détecteur à rayons X se déplacera au-dessus de votre corps. Ce dernier va capter des images de vos hanches, de votre colonne vertébrale et de vos avant-bras. Grâce à ces dernières, le médecin radiologue va pouvoir procéder au calcul des indicateurs suivants :

  • Le T-Score, qui évalue la densité osseuse du patient en la comparant à la densité minérale osseuse moyenne d'un échantillon de jeunes adultes du même sexe, dont les os sont censés être en bonne santé ;
  • Le Z-Score, qui compare la densité minérale osseuse (DMO) du patient à la DMO moyenne d'un échantillon d'adultes du même âge et du même sexe.

Plus l'écart entre la densité minérale osseuse (DMO) moyenne et la DMO du patient est important, plus la perte osseuse est significative et il est probable que le diagnostic d'ostéoporose soit posé.

Quels sont les remboursements de l’ostéodensitométrie ?

L'ostéodensitométrie peut être remboursée par l'Assurance maladie, sous certaines conditions. Découvrez les tarifs pratiqués par les médecins, les conditions à remplir pour obtenir un remboursement par la Sécurité Sociale et la prise en charge des mutuelles.

Tarifs pratiqués par les médecins

Le prix d’une densitométrie osseuse varie d’un centre d’imagerie médicale à l’autre. On peut toutefois évaluer le coût de cet examen radiologique entre 30 et 100 euros.

Remboursement par la Sécurité Sociale

Le remboursement par la Sécurité Sociale de l’ostéodensitométrie est soumis à certains critères très précis, que nous détaillons plus bas. Si vous les remplissez, vous pouvez bénéficier d’un remboursement à hauteur de 70% sur la base du tarif fixé à 39,96€.

Remboursement par la mutuelle

Même si vous pouvez bénéficier du remboursement partiel de l’Assurance maladie, un reste à charge, correspondant aux 30% restants du tarif de base, s’applique pour une ostéodensitométrie.

Le remboursement par la mutuelle vous permet de réduire ce reste à charge. En effet, en souscrivant une mutuelle senior par exemple, avec des garanties qui correspondent, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge partielle ou totale des frais en cas d’examen de densitométrie.

 

Dans quels cas une ostéodensitométrie n’est pas remboursée ?

Comme nous l’avons mentionné, l’ostéodensitométrie peut être remboursée par votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) sur prescription médicale et pour les personnes présentant des risques d’ostéoporose.

Toutefois, ce remboursement s’applique uniquement dans les cas suivants.

Pour le premier examen dans la population générale, tous âges et sexes confondus, seules les personnes suivantes peuvent obtenir un remboursement :

  • Les patients souffrant d’une maladie ou suivant un traitement pouvant provoquer une ostéoporose ;
  • Les personnes ayant un antécédent de fracture non traumatique diagnostiquée lors d’un examen radiologique.

Les femmes ménopausées avec des facteurs de risque peuvent bénéficier d’un remboursement pour leur premier examen si :

  • Il y a un antécédent de fracture de la hanche ou du col du fémur chez un parent du 1er degré ;
  • Leur indice de masse corporelle (IMC) est inférieur à 19 kg/m2 ;
  • Elles connaissent une ménopause précoce, c’est-à-dire qui survient avant 40 ans ;
  • Elles suivent un traitement de cortisone pendant au moins 3 mois consécutifs.

Le deuxième examen peut être pris en charge par la CPAM pour :

  • La femme ménopausée qui a arrêté son traitement anti-ostéoporotique ;
  • La femme ménopausée sans fracture qui effectue un deuxième examen 3 à 5 ans après la première ostéodensitométrie, en cas d’apparition de nouveaux facteurs de risque.

Si vous ne remplissez pas l’une de ces conditions, l’Assurance Maladie ne prendra pas en charge votre ostéodensitométrie. Pour obtenir un remboursement, il est conseillé de souscrire à une mutuelle senior

Patients en ALD : quels changements pour l’ostéodensitométrie ?

Étant donné que l’ostéoporose n’est pas considérée comme une Affection de Longue Durée (ALD) par la Sécurité Sociale, elle n’est pas prise en charge à 100%.  

Dans le cas d’une ostéoporose sévère et incapacitante (fractures et hospitalisations récurrentes), un médecin peut tout de même demander une prise en charge à 100% au titre des ALD hors liste. Ce sont les médecins rattachés à la Sécurité Sociale qui décident de son attribution.

En cas de refus, vous pouvez demander à votre médecin un temps partiel thérapeutique. La médecine du travail indiquera à votre employeur le nombre d’heures à effectuer mensuellement. Le reste du temps est dédié au repos, les indemnités journalières seront versées par la CPAM.

 

La FAQ de l’ostéodensitométrie

Est-ce que l’ostéodensitométrie est prise en charge à 100% ?

Lorsque vous remplissez certaines conditions, l’ostéodensitométrie peut être remboursée à 30% du tarif fixé par l’Assurance Maladie. La souscription d’une mutuelle senior peut vous permettre de compléter ce remboursement et arriver à une prise en charge à 100%. 

Cependant, l’ostéoporose n’étant pas considérée comme une ALD par la Sécurité Sociale, cette dernière ne prend jamais en charge l’ostéodensitométrie à 100%.

Comment s’habiller pour effectuer une densitométrie osseuse ?

La densitométrie osseuse ne nécessite aucune préparation particulière. Si vous ne souhaitez pas devoir vous déshabiller, évitez les vêtements avec fermeture Éclair ou boutons métalliques. Autrement, pas d’inquiétude, le centre d’imagerie médicale vous donnera une blouse spéciale que vous pourrez porter pendant l’examen. 

 

 

Besoin d’une complémentaire adaptée à vos besoins ?

Obtenir un devis
Sommaire