Le remboursement des lunettes de presbytie

La prise en charge de la presbytie

Trouble de la vision très répandu à partir de la quarantaine, la presbytie affecte la vision de près. S’il est possible de remédier au problème avec une paire de lunettes adaptée, les verres permettant de corriger ce trouble (verres multi-focaux, ou verres progressifs) sont plus chers que les verres correcteurs classiques.

Heureusement, il est possible de compter sur la prise en charge de ces frais, sous certaines conditions, par la Sécurité sociale et votre mutuelle santé. Santiane votre courtier expert de la santé et de la comparaison de mutuelles fait le point.

La prise en charge de la presbytie par l’Assurance Maladie

La correction de la presbytie passe par le port de lunettes ou de lentilles. Le remboursement de la Sécurité Sociale est le même que pour tout dispositif optique :

  • une prise en charge des montures à hauteur de 60% du tarif de convention (2.84€), soit 1.7€. 

  • une prise en charge des verres à 60% également, sur une base qui dépend de votre correction : pour les verres progressifs, cette base peut s'étendre, en fonction du degré de correction, de 7.32€ (sphère de -4.00 à +4.00) à 24.54€ (sphère hors zone de -8.00 à +8.00) pr verre. Retrouvez tous les tarifs en détail sur le site de l'Assurance Maladie.

 


Bon à savoir

Notez que si votre presbytie évolue rapidement, l’Assurance Maladie peut prendre en charge plusieurs paires de lunettes dans une même année, si votre vision a évolué et que vous avez besoin d'une correction plus forte.


 

Dans le meilleur des cas, vous ne bénéficierez donc que d'un remboursement d'une trentaine d'euros... sur une monture qui en coûte plusieurs centaines ! Il vous faudra donc disposer d'une bonne mutuelle optique si vous souhaitez limiter votre reste à charge.  

 

Le remboursement des lunettes par les mutuelles

Traditionnellement, la plupart des mutuelles incluent ce poste de remboursement dans leurs offres, permettant de rembourser tout ou partie des frais laissés à la charge du particulier par l’Assurance Maladie.

Bien entendu, les conditions et les montants de remboursement peuvent varier d’un contrat à l’autre, aussi sera-t-il nécessaire de bien lire lesdites conditions avant de souscrire une mutuelle.

Néanmoins, depuis avril 2015, le remboursement optique est drastiquement encadré avec les contrats responsables : considérant que le remboursement quasiment automatique des lunettes était à l’origine d’une envolée significative et pas toujours justifiée du prix des lunettes, le gouvernement a imposé aux mutuelles des plafonds de remboursement.

Concrètement, l’achat de lunettes à verres simples peut donner lieu à des remboursements jusqu’à 470 € maximum, tandis que la prise en charge par votre mutuelle peut monter jusqu’à 850 € maximum pour les verres les plus complexes. Les montures sont quant à elles remboursées avec un plafond fixé à 150 €.