Quel remboursement pour les cures thermales?

Quelles sont les conditions de remboursement de la Sécurité sociale pour une cure thermale ?

Pour être éligible à un remboursement par la Sécurité sociale, la cure thermale doit obligatoirement être prescrite par le médecin traitant (ou dans certains cas par le dentiste) pour traiter l’une des orientations thérapeutiques suivantes :

  • affections des voies respiratoires
  • rhumatologie
  • neurologie
  • dermatologie
  • affections gencives
  • affections psychosomatiques
  • gynécologie
  • phlébologie
  • maladies cardio artérielles
  • affections digestives
  • affections urinaires
  • troubles du développement de l’enfant

Par ailleurs, la cure thermale ne peut être effectuée que dans un centre agréé et conventionné par l’assurance maladie. Il ne faut en effet pas confondre une cure thermale qui traite une maladie chronique et une thalassothérapie.

La Sécurité sociale ne rembourse qu’une seule cure par an pour une durée de 18 jours de traitement effectifs. Une cure interrompue n’est pas remboursée.

Par ailleurs, il est impératif que votre médecin traitant remplisse le questionnaire de prise en charge que vous pouvez trouver ici qu’il faut envoyer à votre caisse d’assurance maladie. Il faudra envoyer avec ce questionnaire votre déclaration de ressources (salaire ou autres revenus).
Si vos ressources annuelles sont inférieures à 14 664€ alors vous pouvez bénéficier du remboursement de vos frais de transport et d’hébergement.
 

Quel est le prix d’une cure thermale  ?

Nous parlons ici des cures conventionnées effectuées dans des établissements agréés. Des cures non conventionnées existent aussi mais elles ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale et les tarifs sont librement fixés par l’établissement un peu comme pour une thalassothérapie.

Le prix d’une cure thermale est composé du prix du forfait thermal, du prix du forfait de surveillance médicale et du prix du transport et de l’hébergement.

Le prix du forfait thermal

Le prix du forfait thermal dépend de plusieurs paramètres :

  • l’orientation thérapeutique
  • le forfait choisi (avec ou sans hydrothérapie et nombre de séances de kiné)
  • si vous bénéficiez de la CMU ou des ACS

Les établissements sont conventionnées et respectent les tarifs imposés par la sécurité sociale (modulo le complément tarifaire qui autorise les établissements à facturer un complément dans la limite d’un plafond fixé par la Sécurité sociale)

Vous trouverez plus de détails sur les prix sur cette page provenant d’un site spécialisé.

Le prix du forfait de surveillance médicale

Le curiste lors de son séjour est suivi par un médecin spécialisé qui effectue une surveillance médicale. Un minimum de 3 consultations est obligatoire. Chaque consultation est facturée 80€ si le médecin est conventionné.

Le prix du transport et de l’hébergement

Le prix du transport et de l’hébergement est différent pour chacun des curiste, il dépend de la destination, des dates choisies, du type d’hébergement et de la distance avec le centre de soin.

Quel remboursement pour les cures thermales ?

Quelle est la part prise en charge par la Sécurité sociale pour le remboursement des cures thermales ?

La Sécurité sociale prend en charge 65% du prix du forfait thermal (hors complément tarifaire) qui dépend de l’orientation thérapeutique et des soins nécessaires. Si par exemple votre forfait est à 550€, vous serez remboursé 325€ directement par la Sécurité sociale.
Il est important de remettre au début de votre cure le 2ème volet du formulaire de prise en charge afin que vous n’ayez pas à avancer les frais sur les 65% remboursé par la Sécurité Sociale.

Le forfait de surveillance médicale est quant à lui pris en charge à hauteur de 70% sur la base d’un tarif de convention de 80€ par consultation, soit un remboursement de 56€ par consultation.

Si vous êtes éligible au remboursement du transport et de l’hébergement alors la Sécurité sociale prendra en charge :

  • 65% du prix du billet de train SNCF (en seconde classe)
  • 97,50€ pour l’hébergement pour la totalité du séjour

Enfin, sachez qu’il est possible de percevoir des indemnités journalières pendant la durée de votre cure (le formulaire de prise en charge pour la cure sert d’arrêt de travail) si vos ressources ne dépassent pas le plafond annuel qui est de 40 524€ en 2019.

Quelle prise en charge par les mutuelles en cas de cure thermale ?

Il est possible que les garanties de votre mutuelle vous permettent de financer les 35% restant du forfait thermal et les 30% du forfait de surveillance ainsi que le complément tarifaire.

Il est assez difficile de lire les tableaux de garanties des mutuelles sur la partie cure thermale et nous vous recommandons de contacter le service client pour savoir exactement ce que couvre votre contrat.

Attention aux délais de carence de certaines mutuelles qui ne rembourseront vos frais en cas de cure que si vous êtes client depuis suffisamment longtemps.
Enfin, sachez que les mutuelles qui remboursent bien la partie cure thermale sont en général très chères car :

  • le coût à supporter pour la mutuelle est important et celle-ci répartit ce coût entre tous ces assurés.
  • il y a souvent un biais de sélection car les personnes qui font des cures prennent souvent des mutuelles qui les remboursent bien et le coût global à répartir entre les assurés devient très important

C’est notamment pour cela que les experts de Santiane votre courtier comparateur de mutuelles recommandent aux personnes n’ayant pas besoin de cure de ne surtout pas prendre une mutuelle avec cure car celle-ci serait très chère et pas vraiment adaptée à leurs besoins (et donc pas rentable dans leur situation).