Mutuelle senior : questionnaire médical et bilan de santé

A partir d'un certain âge, les problèmes de santé augmentent de manière statistique. C'est pourquoi votre âge et vos antécédents vous sont souvent demandés si vous contractez un prêt ou une assurance. En matière de complémentaire santé, un questionnaire ainsi qu'un bilan de santé peuvent vous être demandés en cas d'adhésion à une mutuelle senior.

Etes-vous obligés de vous y soumettre ? Santiane.fr vous éclaire sur ce point. 
 

Bilan et questionnaire de santé, des pratiques devenues rares

Deux types d'acteurs se partagent le marché de la complémentaire santé : les sociétés d'assurances, qui sont des structures commerciales régies par le Code des Assurances, et les mutuelles, sociétés à but non lucratif régies par le Code de la Mutualité.

Le but d'une mutuelle étant d'assurer la santé de tous de manière solidaire, celle-ci ne peut "sélectionner" ses adhérents, et n'a donc pas le droit de recourir au questionnaire et au bilan de santé.

Les sociétés d'assurance n'ont quant à elles aucune restriction à ce niveau-là. En revanche, de moins en moins de compagnies imposent un questionnaire médical, l'absence de formalités étant devenue une argument commercial pour attirer de nouveaux clients. Ceci est encore plus vrai pour le bilan de santé, encore plus contraignant. Le fait de ne pas en imposer est donc un avantage majeur du point de vue des futurs adhérents.
 

Questionnaire de santé : comment le remplir ?

Si toutefois votre futur assureur vous demande de remplir un questionnaire de santé, il convient de suivre quelques recommandations.
 

Ai-je le droit de ne pas remplir le questionnaire ?

 
OUI - Si votre futur assureur vous envoie un questionnaire de santé, sachez que vous n'avez aucune obligation de le retourner complété. Néanmoins, dans ce cas l'assureur est en droit de refuser votre adhésion. En effet, le questionnaire a pour but de cerner votre état de santé et vos habitudes de vie, ce qui permet à la compagnie de mesurer sa prise de risque et de proposer un tarif adéquat. Sans ces informations, l'assureur peut décider de ne pas prendre le risque de vous prendre en charge.
 

Ai-je intérêt à minimiser mes antécédents de santé ?

 
NON - Vous pensez qu'en réduisant la liste de vos problèmes de santé déclarés, vous maximiserez vos chances que votre dossier soit accepté et obtiendrez un meilleur tarif de mutuelle. Si ce raisonnement se tient, il n'en est pas moins très risqué !
En effet, si vous deviez être indemnisé pour un problème de santé qui aurait dû être signalé dans le questionnaire (antécédents de santé), votre assureur est en droit de refuser le remboursement des frais engagés.  

Pour vous assurer de rien oublier, vous pouvez demander à votre médecin de jeter un œil au questionnaire et de vous indiquer si vous devez y apporter des précisions. En effet, certains détails, qui peuvent vous paraitre insignifiants, peuvent en fait être très importants à préciser.
 

Pour vous faciliter la vie, libre à vous de choisir une mutuelle senior qui ne demande pas de questionnaire de santé. Vous en trouverez un large choix sur notre comparateur de mutuelles