Psychologue et psychiatre : quel remboursement ?

Le remboursement des consultations de psychiatre et psychologue

Les consultations chez le "psy" recouvrent des réalités très différentes : derrière cette appellation courante se cachent différents types de professionnels, qui n'ont pas le même statut et n'ouvrent donc pas les mêmes droits pour une prise en charge des frais.

Votre comparateur de mutuelles Santiane.fr vous aide à y voir plus clair dans la jungle des remboursements de psy ! 

Psychologue, psychiatre, quelle différence ?

Les psychologues sont des diplômés universitaires qui ont suivi un cursus de 5 ans en sciences humaines et psychologie. Son rôle est d'aider le patient à mettre en évidence et expliquer des troubles, des comportements, des angoisses, en tenant compte de l'historique et de la situation actuelle de celui-ci. 

Les psychiatres sont quant à eux des médecins, qui ont suivi une spécialisation (au même titre qu’un gynécologue ou qu’un dermatologue par exemple). Ce sont les seuls "psys" habilités à prescrire des médicaments. L'approche du psychiatre est plutôt dans l'évaluation de symptômes en vue de poser un diagnostic. 

Comme tous les médecins, les psychiatres peuvent exercer en Secteur 1 ou Secteur 2. Les premiers pratiquent des tarifs en ligne avec le tarif de convention de la Sécurité Sociale, tandis que les seconds peuvent appliquer des dépassements d’honoraires.

Quel remboursement chez le « psy » ?

Le psychologue

Si vous consultez un psychologue, peu de chances d’être pris en charge par la Sécurité Sociale. Le seul cas de prise en charge concerne les consultations auprès d’un psychologue exerçant au sein d’un hôpital ou d’un centre médico-psychologique (CMP), dans le cadre du parcours de soins coordonnés. Cela signifie qu’il faut au préalable avoir consulté votre médecin traitant, et que celui-ci vous ai adressé à ce psychologue.

Certaines (rares) mutuelles santé proposent une prise en charge des consultations de psychologues non remboursées par la Sécu. Elles peuvent également compléter la prise en charge de la Sécu en cas de prise en charge.

Le psychiatre

Si vous consultez un psychiatre, la Sécurité Sociale remboursera vos frais, à condition de bien respecter le parcours de soins coordonnés.

Le remboursement est là encore équivalent à 70% du tarif de convention. Celui-ci peut légèrement varier selon la situation du psychiatre et les conditions de consultation : consultez le site ameli.fr pour connaître les bases de remboursement correspondant à votre cas. 
 


 

Bon à savoir

Pour les patients âgés de 16 à 25 ans, le respect du parcours de soins n’est pas obligatoire pour que les consultations de psychiatres soient prises en charge par la Sécu. 

 


 

Pour le complément et/ou les dépassements d'honoraires, il faudra à nouveau vous tourner vers votre complémentaire santé.