Quelles sont les causes de la DMLA ?

mer 11/10/2023 - 15:57

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une maladie oculaire qui peut mener à la perte de la vision centrale. Première cause de handicap visuel chez les personnes de plus de 50 ans, cette dégradation progressive de la rétine est d’origine multifactorielle. DMLA : causes et conséquences. Découvrez les dessous d’une maladie de l’œil très invalidante.

Personne âgée victime de la DMLA

Qu'est-ce que la DMLA ?

Comme son nom l’indique, la DMLA est une maladie liée à l’âge qui apparaît après 50 ans. 1 % des personnes entre 50 et 55 ans sont affectés par la DMLA. Entre 65 et 75 ans, ce pourcentage passe à 10 % pour progresser à près de 30 % chez les plus de 75 ans.

La DMLA se caractérise par une perte progressive ou rapide de la vision centrale. Elle est le résultat de la dégradation de la macula, la petite zone centrale de la rétine. La macula est essentielle à la vision centrale, car elle garantit notre acuité visuelle. C’est elle qui permet de voir avec précision les couleurs et les détails comme la lecture de petits caractères ou les traits d’un visage.

Par contre, la DMLA n’impacte pas la vision périphérique et ne conduit donc pas à la cécité. On parle d’ailleurs de cécité limitée. La DMLA peut toucher un seul œil, mais généralement une personne souffrant de la maladie multiplie les risques d’une atteinte aux deux yeux.

Cette dégénérescence maculaire de la rétine peut prendre deux formes différentes : la DMLA atrophique et la DMLA humide.

Les différentes formes de la DMLA

La DMLA est une maladie dégénérative qui débute par une phase appelée maculopathie liée à l’âge (MLA). Durant cette première phase, des petits dépôts blancs appelés drusen s’accumulent autour et à l’intérieur de la rétine. Hormis l’apparition de quelques tâches floues ou une petite déformation des lignes droites, la personne atteinte ne souffre d’aucun symptôme. C’est souvent après un simple examen du fond d’œil que le trouble visuel est découvert.

La moitié des personnes touchées par la MLA ne connaîtront pas d’évolution de la maladie. Pour l’autre moitié, la MLA va évoluer vers des formes plus handicapantes.

La DMLA atrophique, dite DMLA sèche

Cette forme de dégénérescence de l’œil touche 80 % des cas de DMLA. Elle correspond à un rétrécissement de la rétine et d’une accumulation de drusen à l’intérieur de la rétine. Cette accumulation finit par provoquer la mort des cellules photoréceptrices de la macula. La maladie évolue généralement très lentement (entre 5 à 10 ans). Malheureusement, aucun traitement ne peut soigner une DMLA de forme sèche.

La DMLA exsudative, dite DMLA humide

La DMLA humide se traduit par un développement anormal de vaisseaux sanguins autour et à l’arrière de la macula. Ces petits vaisseaux, très fragiles, laissent s’échapper du sérum qui va provoquer un décollement de rétine et du sang responsable d’hémorragies rétiniennes. Cette forme de la maladie évolue très vite. En quelques semaines, voire quelques jours, la personne touchée peut perdre sa vision centrale. La DMLA de forme humide ne se soigne pas. Par contre, il existe des traitements qui permettent de ralentir sa progression.

Les causes principales de la DMLA

La première cause de DMLA est liée au vieillissement, mais il n’est pas le seul responsable. La perte de vision trouve aussi son origine dans la génétique. Plusieurs gènes sont d’ailleurs impliqués chez 30 % des patients atteints de DMLA. Cependant, la génétique et le vieillissement n’expliquent pas à eux seuls l’apparition de la maladie. D’autres facteurs de risque entrent en ligne de compte.

Les facteurs de risque de la DMLA

Plusieurs facteurs augmentent le risque de développer une DMLA :

  • Le tabagisme : chez les fumeurs, le risque de développer la maladie est multiplié par 4 à 5.
  • L’obésité multiplie le risque par 2.
  • Une alimentation pauvre en antioxydants et riche en acides gras saturés.
  • Le cholestérol.
  • Des antécédents de maladies cardiovasculaires.
  • Une exposition excessive à la lumière.
  • Le manque d’activité physique et la sédentarité seraient aussi un facteur de développement de la maladie.

Comment prévenir la DMLA ?

Même s’il existe des solutions pour limiter la progression d’une DMLA humide comme le traitement au laser ou le traitement par injection, seule la prévention permet de limiter l’apparition de la maladie.

  • Portez des lunettes de soleil avec des verres dont l’index UV est égal ou supérieur à 4.
  • Cessez de fumer.
  • Vérifiez régulièrement votre pression artérielle et votre taux sanguin.
  • Adoptez un régime alimentaire riche en vitamines, en oligo-éléments et en antioxydants (surtout les caroténoïdes que vous trouverez dans les légumes vert foncé comme les épinards ou les brocolis).
  • Pratiquez une activité sportive régulièrement : marche rapide, natation, yoga, etc.
  • Après 50 ans, faites régulièrement des examens de la vision chez un ophtalmologiste.

Vivre avec une DMLA

Pour toutes les personnes atteintes de DMLA, la vie au quotidien peut être difficile. Voici quelques conseils pour appréhender au mieux la déficience visuelle.

  • Aménagez votre domicile dès les premiers stades de malvoyance.
  • Travaillez vos autres sens : la mémoire pour localiser les objets, l’ouïe pour être plus réceptif aux informations sonores, etc.
  • Sollicitez l’aide de vos proches ou un service à domicile pour vous aider dans les tâches quotidiennes.
  • Demandez des séances de rééducation basse vision à votre médecin traitant.

Contactez des associations de patients pour récolter des informations et des conseils pour mieux vivre votre handicap visuel.

La rééducation basse vision fait partie de la prise en charge de la DMLA, tout comme le suivi ophtalmologique, mais aussi psychologique. L’Assurance Maladie rembourse une partie des actes médicaux et une mutuelle pour les seniors efficace sera parfaite pour pallier le reste à charge. Alors, n’hésitez pas à profiter de toute l’aide possible pour limiter la perte d’autonomie et ne pas vous sentir isolé.

Besoin d’une complémentaire adaptée à vos besoins ?

Obtenir un devis
Sommaire