remboursement-orthoptiste
Santé | lun 13/09/2021 - 10:28

Quel remboursement suite à une consultation chez l'orthoptiste ?

A une époque où la diffusion généralisée des « écrans » (PC, tablettes, smartphones) occasionne une fatigue visuelle fréquente et l’apparition de nouveaux troubles, les professionnels de la vue sont chaque fois plus sollicités.

Si les ophtalmologistes et opticiens sont des praticiens clairement identifiés, le rôle de l’orthoptiste est souvent perçu de manière plus confuse. Il s’agit, d’un professionnel paramédical spécialiste du traitement des troubles de la vision binoculaire. Ce traitement est réalisé par des exercices de rééducation. 

Quand et comment consulter ce spécialiste ? Votre courtier comparateur Santiane vous aide à y voir plus clair et à obtenir un bon remboursement de l'orthoptiste.

L’orthoptiste : un spécialiste de la rééducation des yeux

Quelles sont les missions et activités de l’orthoptiste ?

L'orthoptiste est une profession paramédicale. Ayant le statut officiel d’auxiliaire médical, l’orthoptiste dépiste, rééduque, réadapte et explore les troubles de la fonction visuelle. Il pourrait ainsi être assimilé à un kinésithérapeute au service de la vision.

Son métier se décline généralement autour des quatre activités suivantes :

  • La rééducation (traitement des strabismes, déséquilibres et motricité oculaire, troubles d’apprentissage ou neurovisuels...)
  • L'exploration de la fonction visuelle (tests de lecture, coordination mains et yeux…)
  • Les examens complémentaires à l’ophtalmologie (réfraction, champs visuels, rétinographie)
  • La prévention et le dépistage de troubles visuels

Les orthoptistes ont la possibilité d’exercer en libéral, en cabinet privé ou comme associé dans le cabinet d’un médecin ophtalmologiste. Il leur est aussi possible d’exercer dans un hôpital, un centre de soins, ou encore dans un établissement médicalisé accueillant des personnes âgées.  

Quand consulter un orthoptiste  ?

De manière générale, n’importe quel trouble générant un état visuel inconfortable doit être traité, et l’orthoptie, par la rééducation optique, sera bien souvent bénéfique.

Il peut être nécessaire de consulter un orthoptiste si vous vous trouvez dans un ou plusieurs des cas suivants :

  • Strabisme (convergent ou divergent) : défaut d’alignement des deux yeux
  • Dédoublement ou « diplopie » : perception de deux images pour un seul objet
  • Photophobie : gêne lors de l’exposition à une forte luminosité
  • Mauvaise appréciation de la distance
  • Vision trouble, fatigue visuelle
  • Maux de tête récurrents
  • Vertiges et troubles de l’équilibre
  • Difficultés pour s’adapter aux lunettes ou lentilles

A noter que chez l’enfant, un dysfonctionnement visuel peut se traduire par un désintérêt du monde qui l’entoure, et des difficultés d’apprentissage de la lecture...il s’agit d'être attentif à ces éventuels phénomènes.

Comment prendre rendez-vous chez un orthoptiste ?

La consultation d’un orthoptiste se fait sur ordonnance fournie par un médecin généraliste ou un médecin ophtalmologiste, qui précisera généralement le nombre de séance. Votre médecin vous orientera parfois vers un praticien reconnu ou avec qui il a l’habitude de travailler.

Il vous suffira ensuite de localiser ce praticien, ou d’en trouver un près de chez vous par exemple grâce à l’annuaire du Syndicat National Autonome des Orthoptistes (SNAO).

Le bilan orthoptique, base du traitement médical

Toute prise en charge par l’orthoptiste commence par un bilan orthoptique. Ce bilan, prescrit par un médecin généraliste ou ophtalmologiste, et effectué par l'orthoptiste, comprend normalement :

  • Un bilan sensoriel : évaluation des capacités visuelles (acuité, champ, couleurs, contrastes, reliefs…)
  • Un bilan oculomoteur : alignement des yeux/strabisme (déviométrie), fonction motrice...
  • Un bilan fonctionnel : stratégies d'explorations visuelles, coordination entre mains et yeux, capacités de lecture...

Ces différents examens permettront d’affiner le diagnostic médical, et aideront le patient à comprendre l’origine de ses troubles.

Sur cette base, l’orthoptiste pourra proposer au médecin un plan de rééducation/réadaptation visuelle adapté, qui inclura souvent des exercices à pratiquer chez soi hors consultation.

Tarifs et remboursement de la consultation chez l'orthoptiste par l’Assurance Maladie et les complémentaires santé

A l’égal des consultations avec d’autres auxiliaires médicaux (infirmiers, orthophonistes, masseurs-kinésithérapeutes…), l’Assurance Maladie rembourse les consultations d’orthoptistes réalisées sur ordonnance à hauteur de 60 % du Tarif de Convention (TC). Cela couvre à la fois le bilan orthoptique prescrit (souvent réalisé lors de la 1ère consultation), les éventuels examens complémentaires, et les consultations suivantes (séances de rééducation, qui peuvent parfois aller jusqu'à 20).

Dans le cas d’Affection Longue Durée (ALD), il est possible de bénéficier d’un remboursement de l'orthoptiste à 100% par l’Assurance Maladie, sur présentation d’une demande d’entente préalable déposée avant le début du traitement.

Les tarifs de convention sont déterminés par la NGAP (Nomenclature Générale des Actes Professionnels). Pour effectuer le calcul, il suffit de multiplier le coefficient de la profession (2,60 €) par le coefficient.

Schéma acte orthoptiste

 

Ainsi pour un bilan orthoptique, le tarif de convention sera de 78 €. Pour une séance de rééducation le tarif variera entre 10,40 € et 46,80 €.

En cas de nombreuses séances, le reste à charge peut rapidement s’alourdir. Cependant, en combinant le remboursement à 60 % par la Sécurité sociale et en ayant souscrit une formule complémentaire santé avec un taux de remboursement de 100 % le reste à charge peut-être nul (si le praticien ne pratique pas de dépassements). 

Dans votre choix de complémentaire santé, il est recommandé d’opter pour une mutuelle disposant d’un important réseau partenaire de professionnels de santé : cela vous permettra de bénéficier de soins d’orthoptie au meilleur prix et donc minimiser vos restes à charge.

N’hésitez pas à solliciter nos téléconseillers experts !

Votre courtier comparateur Santiane met à votre disposition gratuitement des conseillers experts qui vous contacteront par téléphone spontanément si vous remplissez ce court formulaire. Ils vous aideront à y voir plus clair dans le choix du bon praticien et d’une mutuelle adaptée à vos besoins.