Comment obtenir le remboursement des lentilles de contact?

remboursement_lentilles_S

Les lentilles de contact, aussi appelées lentilles de vue, représentent une solution de correction visuelle alternative au port de lunettes, souvent considéré plus contraignant et onéreux.
 
Cela dit, en France, le budget moyen annuel lié à l’utilisation de lentilles de contact se situe autour de 250 €, et peut aller jusqu'à 1000 € selon le type de lentilles choisi.
 
Le port de lentille de contact est donc un poste de dépense à ne pas négliger : Santiane.fr vous aide dans cet article à y voir plus clair dans le système de remboursement des lentilles par la Sécurité sociale et les mutuelles.
 

Opter pour des lentilles : votre démarche pas à pas

Les dépenses en frais d’optique : anticiper un budget annuel conséquent

Aux dépenses annuelles liées à l’achat et au renouvellement de lentilles de contact, il ne faut pas oublier de rajouter :

  • le prix des consultations chez un spécialiste : 3 à 4 rendez-vous sont généralement nécessaires pour effectuer la transition - ou ”adaptation” vers l’utilisation de lentilles ;
  • le coût des produits d’entretien des lentilles ;
  • le coût d‘une paire de lunettes de secours, en cas de problème ponctuel avec vos lentilles.

La Sécurité Sociale ne rembourse qu’environ 5% du Tarif de convention (différencié entre moins de 16 ans et plus de 16 ans), ce qui représente un faible pourcentage des dépenses habituellement engagées, il est donc important de bénéficier d’une bonne couverture santé pour se faire rembourser significativement.
 

Les praticiens spécialistes de l’optique

 
En ce qui concerne la préservation et la correction de la vue, il existe trois types de praticiens :
 

  • l'ophtalmologue -ou ophtalmologiste- : médecin spécialiste de la santé visuelle, il dispense soins optiques, médicaux et chirurgicaux, et est en mesure de prescrire des ordonnances pour des lentilles de contact ou des lunettes ;
  • l'orthoptiste : il intervient à la demande de l'ophtalmologiste pour réaliser des bilans visuels ou de la rééducation. Il est en charge de mesurer le champ et l'acuité visuelle, et de dépister et corriger des troubles tel que les strabismes ;
  • l'opticien -ou opticien-lunetier- : technicien spécialisé dans l'utilisation et l'entretien de votre équipement optique, il conçoit ou fait concevoir, ajuste, monte et commercialise les appareils de compensation et correction de la vue (lentilles, lunettes...). L’opticien peut avoir réalisé une spécialité et avoir pour titre Opticien-optométriste, capable de réaliser des examens et des dépistages de problèmes visuels.

 
Au moment de prendre rendez-vous avec un ophtalmologue, assurez-vous d’avoir bien identifié les points suivants :

  • la raison/contexte de la prise de votre visite : consultation ophtalmologique suite à un problème ou une gêne, test d’acuité visuelle, suivi de votre vision, rééducation orthoptique, chirurgie…;
  • les éléments dans votre environnement personnel et professionnel qui selon vous peuvent être liés à ces troubles, et vos éventuels antécédents médicaux (traitement actuel, pathologies familiales…) ;
  • quels sont vos besoins (voir bien de près, de loin, à toutes les distances, à quels moments) en fonction de vos activités et votre mode de vie.

 

Choisir vos lentilles de contact

 
Un lentille est caractérisée par les paramètres suivants :

  • le diamètre : il doit être adapté à la taille de la cornée ; une non adéquation peut provoquer une gêne notable ;
  • le rayon de courbure (ou BC = Base Curve) :  il doit être adapté à la forme de la cornée, trop grand il rendra la lentille instable, trop petit il générera un inconfort ;
  • la sphère : type de correction apportée par la lentille ; un signe “-” correspondra à de la myopie, un signe “+” à de l’hypermétropie ;
  • le cylindre et l’axe : ils corrigent l’astigmatisme (déformation des contours, de la périphérie des images), le cylindre indique la valeur de celui-ci et l’axe sa direction principale.

 
D’autres caractéristiques peuvent être considérées : épaisseur de la lentille, taux d’hydrophilie, ionicité, perméabilité et transmissibilité à l’oxygène...
 
Vous serez évidemment guidé dans ce choix compliqué par votre ophtalmologue. Après une analyse de votre environnement, de vos besoins et des caractéristiques de vos yeux (vision, forme, cornée, larmes…), il sera en mesure de vous recommander et de vous prescrire les lentilles de contact les plus adaptées :
 

  • par matière : des lentilles souples (les plus fréquentes : adaptables, facile à utiliser mais exigeantes en terme d'hygiène, durée de vie variable,) qui peuvent être hydrophiles ou en silicone-hydrogel, ou des lentilles rigides (meilleure perméabilité à l’oxygène, adaptées en cas de sécheresse oculaire, peu d’infections, durée de vie supérieure) ;

 

  • par fonction : lentilles correctrices (substitut aux lunettes en cas de myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie), lentilles thérapeuthiques (aussi appelées “lentilles pansement”, traitent et accélèrent la guérison de certaines pathologies de la cornée) ou lentilles cosmétiques (en modifiant l’apparence de l’oeil elles peuvent notamment dissimuler un dommage, et comportent parfois des fonctions correctrices et thérapeuthiques) ;

 

  • par fréquence de renouvellement : elle peut être de 1 jour, 30 jours, 90 jours, 12 mois, et jusqu’à 24 mois. Il s’agit ici de trouver un équilibre entre vos besoins et les contraintes du fait d’enlever, nettoyer, remettre, puis changer vos lentilles de contact à telle ou telle fréquence.

 
A noter : votre environnement et vos besoins étant amené à changer au cours de votre vie, il est important d’effectuer un suivi médical régulier auprès de votre ophtalmologue pour adapter vos dispositifs optiques à ces évolutions.
 

Tarifs et remboursement par l’Assurance maladie et la mutuelle

Le remboursement de vos consultations

 
Dans le cadre du parcours de soins coordonnés, si vous avez donc déclaré un médecin traitant la prescription et le renouvellement de lentilles bénéficie d’un accès direct spécifique ; il est donc possible de consulter un ophtalmologue et d'être remboursé sans être orienté au préalable par votre médecin traitant.
 
Le taux de remboursement de l’Assurance maladie sera de 70% du Tarif de Convention (TC) pour les consultations de spécialiste (30€) de secteur 1 (sans dépassements d’honoraires), vous serez donc remboursé : 0,70 x 30€ - 1€ (participation forfaitaire obligatoire) = 20€
 
Attention !

  • si vous n’avez pas déclaré de médecin traitant, votre taux de remboursement tombera à 30% du TC
  • le Tarif de Convention d’un ophtalmologue de secteur 2 (pouvant pratiquer des dépassements d’honoraires) est de 23€, le remboursement de 70% se fera dans ce cas sur cette base : 0,70 x 23€ - 1€ (participation forfaitaire obligatoire) = 15,10€ 

Si vous bénéficiez de la CMU (Couverture Maladie Universelle) complémentaire, vos consultations peuvent être prises en charge à 100 %. Si non, il sera nécessaire de faire jouer votre complémentaire santé pour bénéficier d‘un remboursement intégral.
 

Le remboursement de vos lentilles de vue

L’ophtalmologue est donc en capacité de prescrire des lentilles de vue, que cela soit pour une première utilisation ou un renouvellement, et ses ordonnances seront un support valide auprès de la Sécurité Sociale pour le remboursement de vos lentilles.

L'Assurance Maladie s’engage à rembourser les lentilles de contact uniquement dans le cas des pathologies suivantes (qui sont les plus courantes) :

  • astigmatisme irrégulier ;
  • myopie égale ou supérieure à 8 dioptries ;
  • strabisme accommodatif ;
  • aphakie ;
  • anisométropie à 3 dioptries non corrigeables par des lunettes ;
  • kératocône.

Le taux de remboursement est de 60 % calculé sur la base d'un forfait annuel glissant (de date à date) fixé à 39,48 € par œil appareillé et pour tout type de lentilles, soit un total de remboursement 47,38 € par an pour vos lentilles (23,7€ par oeil) . Le reste à charge devra donc être assumé par votre complémentaire santé.
Dans tous les autres cas, seule une complémentaire santé ou une mutuelle optique spécifique pourront vous garantir le remboursement partiel ou total de vos lentilles.
 

A noter : l’ordonnance de votre ophtalmologue pour vos lentilles de vue reste valable 1 an pour les patients âgés de moins de 16 ans, et 3 ans pour les patients âgés de plus de 16 ans ; ceci vous permettra de procéder à un renouvellement qui sera remboursé sans avoir à demander une nouvelle ordonnance lors d’une nouvelle consultation.
 

Sollicitez nos conseillers pour vous guider gratuitement dans vos démarches

Santiane.fr met à votre disposition des téléconseillers experts pour vous donner toutes les explications dont vous avez besoin afin de bien choisir votre complémentaire et optimiser vos remboursements.