Maternité, mutuelle santé et prime de naissance

L'Assurance Maladie est plutôt généreuse pour ce qui est de la prise en charge des frais médicaux dans le cadre d'une grossesse.
Néanmoins, une complémentaire santé performante sur le poste maternité reste indispensable, d'autant plus qu'elle peut vous faire bénéficier d'autres avantages, dont le versement d'une prime de naissance. 

En quoi cette prime consiste-t-elle ? Comment l'obtenir ? On vous dit tout ! 

La prime de naissance, c’est quoi ?

L’Assurance Maladie prend en charge à 100% l’ensemble des examens de grossesse obligatoires et à 70% une grande partie des autres frais. Toutefois, la mutuelle reste indispensable pour couvrir les frais restant à votre charge et les dépassements d’honoraires. Mais celle-ci peut également offrir un autre avantage : la prime de naissance.

Mutuelle santé et prime de naissance

La prime de naissance est une sorte de "bonus" qu’offrent certaines mutuelles lors de la naissance d’un enfant, de la même manière que la prime de naissance versée par la CAF.

L'octroi de cette prime peut se faire avant la naissance de votre bébé, ou juste après selon les mutuelles.

Le montant est très variable d’un assureur et d'une formule à l'autre : il peut aller de 50€ à plus de 1 000€ ! Toutefois, la moyenne se situe plutôt autour de 200€. Un montant qui reste fort appréciable lors de l’arrivée d’un bébé.

Comment obtenir sa prime de naissance ?

En premier lieu, il faut s’assurer d’avoir souscrit à une complémentaire santé qui offre une prime de naissance. Faites toutefois attention à bien comparer les offres : certaines primes semblent élevées, mais les cotisations le seront également, et vous ne serez pas nécessairement gagnant.

Attention : il est bon de savoir que nombre de complémentaires santé, lors de la souscription, appliquent un délai de carence de 3 à 6 mois pendant lesquels aucun remboursement n’est versé. Aussi, dans la mesure du possible mieux vaut choisir sa mutuelle AVANT le début de sa grossesse, pour pouvoir profiter de tous ses avantages dès le début.

Après l’accouchement, la demande de prime de naissance doit se faire par courrier, accompagnée d’une copie du livret de famille à jour ou de l’acte de naissance. Profitez-en également pour demander à votre mutuelle ce que cette nouvelle situation familiale changera pour vos droits, et éventuellement à faire une nouvelle comparaison de mutuelles pour vérifier si la vôtre est toujours intéressante par rapport à votre nouvelle situation familiale.