Tout savoir sur le columbarium : définition, tarifs et emplacement

jeu 07/09/2023 - 10:29

Que vous recherchiez des informations pratiques pour sélectionner un columbarium, ou que vous ayez simplement l'envie d'approfondir vos connaissances sur cet élément du patrimoine funéraire, cet article explore la définition du columbarium, son histoire, ainsi que les différentes options tarifaires qui existent.

columbarium avec des fleurs

Qu’est-ce qu’un columbarium

Un columbarium est un endroit de sépulture spécialement conçu pour accueillir les cendres des défunts incinérés. Le terme "columbarium" tire son origine du latin, qui signifie "pigeonnier". En effet, à l'origine, il désignait un lieu où l'on élevait des pigeons, avant de devenir un édifice destiné à recevoir les urnes funéraires contenant les cendres des défunts.

Au sein d'un columbarium, les urnes sont placées dans des niches spéciales, appelées "cases" ou "alvéoles", qui sont aménagées le long des murs du bâtiment. Chaque niche est généralement conçue pour accueillir une seule urne, mais certaines installations peuvent également proposer des niches plus grandes pour accueillir les cendres de couples ou de membres de la famille.

Différence avec le monument et la tombe cinéraire

Le monument cinéraire est une structure commémorative élevée en mémoire du défunt, mais contrairement au columbarium, il ne sert pas de lieu de dépôt direct des cendres.

Pouvant prendre la forme d'une statue, d'un obélisque ou encore d'une stèle, il est souvent situé dans un cimetière et peut être associé à une sépulture traditionnelle ou à une tombe cinéraire. 

La tombe cinéraire est un espace réservé à l'enterrement des urnes funéraires. Elle se présente généralement sous la forme d'une petite cavité dans le sol, conçue spécifiquement pour accueillir l'urne contenant les cendres du défunt. Les tombes cinéraires peuvent être marquées par une plaque commémorative ou une stèle gravée. 

A quoi ressemble un columbarium ?

Formes des structures

Le type de columbarium le plus répandu se présente sous la forme de murs comportant des rangées de niches alignées verticalement. Les niches peuvent être couvertes d'une plaque personnalisée, portant le nom et les dates du défunt, ainsi que d'autres éléments commémoratifs. Il existe également des columbariums en forme de pyramide, qui peuvent être constituées de multiples niches disposées en gradins et des columbariums en forme de globes

Emplacement pour l’urne

Dans un columbarium, l'urne funéraire est placée dans une niche spécialement désignée à cet effet. Les niches peuvent être conçues pour être hermétiques, et sont généralement fabriquées à partir de matériaux durables tels que le marbre, le granit, l'acier inoxydable ou le bronze, offrant ainsi une résistance aux intempéries et aux conditions environnementales.

Certains columbariums offrent des espaces plus intimes et privés, tandis que d'autres sont disposés de manière à créer des espaces communs où les visiteurs peuvent se réunir pour rendre hommage à leurs êtres chers.

Quels sont les types de columbarium ?

On distingue deux types de columbarium : individuel ou collectif. 

Les niches d’un columbarium individuel sont conçues pour accueillir les cendres d'une seule personne, ce qui garantit une séparation distincte et personnelle. Les familles peuvent choisir une plaque personnalisée pour marquer la niche avec le nom, les dates de naissance et de décès, ainsi que d'autres éléments commémoratifs. 

Dans un columbarium collectif, chaque niche peut accueillir les cendres de plusieurs personnes. Ce type de columbarium offre une option plus économique et, bien que les niches soient partagées, il est courant que chaque défunt ait sa propre plaque commémorative.

Quel est le tarif d’un columbarium pour une urne funéraire ?

Le tarif d'un columbarium pour une urne funéraire peut varier en fonction de l'emplacement géographique, du type de columbarium choisi, de la durée de concession, ainsi que des services supplémentaires inclus.

En moyenne, le coût d'une niche individuelle peut aller de 500 à 2 000 euros par an

Les prix peuvent être plus élevés dans les grandes villes et les zones urbaines où la demande est plus importante. Toutefois, certaines structures funéraires proposent des tarifs dégressifs pour les contrats de concessions sur des durées plus longues.

Les columbariums collectifs sont généralement plus abordables, avec des coûts allant de 200 à 800 euros par an.

Il est essentiel de noter que ces tarifs sont indicatifs et peuvent varier en fonction des prestations proposées par chaque columbarium. En effet, certains établissements incluent des services supplémentaires tels que l'entretien de la niche, la personnalisation de la plaque commémorative, ou l'accès à des espaces de recueillement, ce qui peut influencer le prix final.

Comment fonctionne la concession en columbarium ?

La concession en columbarium se base sur un contrat entre la famille du défunt (ou le titulaire de la concession) et l'autorité gestionnaire du columbarium (généralement une municipalité ou une entreprise funéraire). 

Cette concession, qui permet à la famille d'obtenir l'usage exclusif d'une niche pour y déposer l'urne funéraire, fonctionne généralement de la manière suivante. 

Lors de la signature du contrat, la famille choisit la durée de la concession. En France, celles-ci varient généralement entre 10 et 50 ans. Cette durée peut être renouvelée à l'expiration du contrat moyennant un coût supplémentaire, si la législation locale le permet. La famille peut également choisir la niche ou l'emplacement spécifique dans le columbarium où l'urne funéraire sera déposée et, selon les règles du columbarium, il est parfois possible de personnaliser la niche. 

Dans la plupart des cas, le contrat de concession stipule que l'autorité gestionnaire est responsable de l'entretien général du columbarium, y compris des espaces communs et des infrastructures. Cependant, la famille est souvent responsable de l'entretien de la plaque commémorative ou des éléments personnels qu'elle a ajoutés à la niche.

À l'expiration de la concession, la famille peut choisir de renouveler la concession et, dans certains cas, il est également possible de transférer la concession à une autre personne proche du défunt.

Quelles sont les alternatives au columbarium ?

Une alternative populaire consiste à disperser les cendres du défunt dans un lieu significatif pour lui ou sa famille. Veuillez toutefois noter qu’en France, il existe certaines lois et règlements locaux concernant la dispersion des cendres. 

Une autre option consiste à enterrer les cendres dans une tombe cinéraire, également appelée cavurne. Il s'agit d'une petite cavité creusée dans le sol, spécialement conçue pour recevoir l'urne funéraire. La cavurne peut être marquée par une plaque commémorative ou une pierre tombale.

Pour finir, certaines familles choisissent de conserver une partie des cendres dans des objets commémoratifs tels que des bijoux funéraires, des sculptures, ou des tableaux.

Comparateur assurance obsèques. Sélection des meilleurs contrats.

Obtenir un devis
Sommaire