À quel âge souscrire un contrat d’assurance obsèques ?

mer 06/09/2023 - 15:38

L'assurance obsèques est conçue pour prévoir le financement et l'organisation des funérailles. Quant à l'âge idéal pour souscrire à ce type de contrat, il n'y a pas de réponse unique ou universelle ! Il est souvent conseillé de souscrire aux alentours de 50 ans, mais ce type de contrat n’impose pas de limite d’âge. Convention obsèques, jusqu’à quel âge ? La réponse dans cet article.

couple âgé qui regarde sur un ordinateur l'âge pour souscrire à une assurance obsèques

Rappel : qu’est-ce qu’une assurance obsèques ?

Le contrat d’assurance obsèques est un moyen de prévoir financièrement ses funérailles. Certaines offres donnent également la possibilité de planifier et payer les obsèques en avance.

Il y a deux formes principales de ce contrat :

  • Le contrat obsèques en capital : vous créez un fonds qui sera remis au(x) bénéficiaire(s) que vous avez nommé(s) à votre mort. Ce capital sera utilisé pour couvrir la totalité ou une partie des frais funéraires.
  • Le contrat obsèques en prestations : vous financez et organisez vos obsèques en détaillant toutes les prestations désirées. Cela garantit que vos dernières volontés seront suivies et soulage vos proches de nombreuses contraintes en cette période de deuil.

Quel est l’âge recommandé pour choisir une assurance obsèques ?

Quant à savoir l’âge limite de l’assurance obsèques, on estime qu’il est idéal de souscrire à 62 ans. Vous pouvez prendre un contrat obsèques à tout âge, mais il est important de noter que plus la souscription est tardive, plus les versements seront élevés.

Souscrire entre 40 ans et 70 ans

Il est rare de se demander à quel âge préparer ses obsèques avant 50 ans. Si vous avez des enfants qui sont encore jeunes, vous avez de nombreuses dépenses à gérer et d’autres priorités. La prévoyance obsèques peut sembler être une préoccupation lointaine ! 

Pourtant, il est judicieux de souscrire plus tôt. Dès l'âge de 40 ans, vous pouvez opter pour le contrat de prévoyance obsèques : les cotisations seront plus basses et le capital choisi est garanti, avec une revalorisation annuelle. Il existe des contrats qui garantissent que la cotisation ne sera pas augmentée avec le temps ni à cause de changements dans votre état de santé. Vous épargnez ainsi sereinement.

Attention à effectuer les démarches avant 80 ans

L'âge limite de l’assurance obsèques est souvent fixé à 80 ou 85 ans en fonction des assureurs. Cependant, nous vous conseillons grandement de souscrire votre contrat avant cet âge. 

En effet, plus l'âge avance, plus les cotisations sont lourdes. Elles représenteront donc un poids important dans votre budget. Souscrire plus jeune vous donne la possibilité d’épargner progressivement et d’adapter le montant des cotisations à vos capacités financières. Vous pouvez étaler les paiements sur une plus longue période.

Comment varient les cotisations d’assurance obsèques selon l’âge ?

Selon l'âge et la situation financière de l'individu, différents modes de cotisation peuvent être plus ou moins adaptés. Voici les 3 principales options :

  • Versement unique : avec cette méthode, l'assuré paie le capital désiré en une seule fois. Si vous pouvez immobiliser une somme d'environ 5 000 €, cette option s'avère la plus bénéfique. Le paiement est effectué en une fois, le capital est revalorisé chaque année, et la garantie est permanente.
  • Versements temporaires : cette option permet à l'assuré de payer une somme périodiquement (mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou annuellement) pendant une durée déterminée, généralement de 5 à 25 ans. Si l'assurance est souscrite suffisamment tôt, elle permet de constituer un capital sans trop affecter son budget.
  • Versements viagers : l'assuré paie une cotisation jusqu'à son décès, basée sur son âge et le capital souhaité. Si le décès survient avant que les cotisations aient atteint le capital choisi, les bénéficiaires recevront quand même le montant total convenu lors de la signature du contrat. En revanche, si les cotisations versées surpassent le capital garanti, les bénéficiaires recevront seulement le capital choisi, et l'excédent de cotisations sera considéré comme perdu.

Le tarif de l’assurance obsèques va donc directement dépendre de la durée des cotisations, du montant des versements et du montant du capital décès que vous souhaitez laisser à vos proches.

Comparateur assurance obsèques. Sélection des meilleurs contrats.

Obtenir un devis
Sommaire