Les vaccins pour animaux et leur remboursement

Une assurance santé chiens & chats permet de prendre en charge les frais médicaux de votre animal de compagnie. Celle-ci est toutefois soumise à des conditions, dont la mise en œuvre des vaccins obligatoires et de leurs rappels.

Les vaccins obligatoires et optionnels

Comme les hommes, les animaux de compagnie doivent se faire vacciner contre certaines maladies dangereuses. Certains vaccins sont obligatoires, d’autres préventifs mais fortement recommandés, et d’autres encore seulement conseillés s’il existe des antécédents dans la lignée, si l'animal voyage à l’étranger ou en cas de particularité dans le mode ou lieu de vie de l’animal. 

  • Vaccins obligatoires par la loi : seul le vaccin contre la rage est obligatoire, et seulement pour les chiens de catégorie 1 ou 2.
  • Vaccins fortement recommandés pour le chien : la maladie de Carré, l’hépatite de Rubarth, la parvovirus, la leptospirose, la toux du chenil, la rage, la piroplasmose.
  • Vaccins fortement recommandés pour le chat : la rage, la leucose, le typhus des chats, la chlamydiose, le coryza.

La vaccination doit obligatoire être réalisée par un vétérinaire et être inscrite dans le carnet de santé de l’animal.

Enfin, sachez que si vous soucrivez une mutuelle santé animale, certaines peuvent vous imposer des vaccins supplémentaires (non prévus par la loi) dans le contrat de garantie.

Remboursement de la vaccination

Les frais de vaccination englobent généralement la molécule, le matériel d’injection, la procédure et la consultation du vétérinaire. Ce dernier peut donc vous faire payer des honoraires de base ou appliquer un dépassement.

Le remboursement des vaccins pour chiens et chats

La plupart des mutuelles chiens & chats vous remboursent les consultations vétérinaires à hauteur d'un certain pourcentage du tarif de base. Selon votre niveau de garantie, vous pouvez bénéficier d’un remboursement de 50% à 100% des frais de consultation.

De nombreux contrats comprennent de plus un forfait vaccination (allant souvent de 20 à 30€ par an selon les mutuelles), pour compléter le remboursement.