Qu'est-ce que le dépassement d'honoraire ?

mer 17/11/2021 - 14:16

Beaucoup de médecins et notamment dans les grandes villes pratiquent les dépassements d’honoraires et cela peut clairement impacter vos remboursements.

Dans quelles conditions sont-ils pratiqués ? Sont-ils limités ? Santiane vous dit tout sur ce sujet.

Dépassements d'honoraires

Qu’est-ce que le dépassement d’honoraire ?

Le remboursement de l’Assurance Maladie est basé sur un tarif de convention. Il détermine un prix moyen de consultation selon le spécialiste sur lequel est calculé votre remboursement.

Pour la consultation d’un médecin généraliste, le prix est de 25 €, pour un spécialiste, le montant est de 30 €. Les praticiens qui appliquent les tarifs définis par la Sécurité sociale sont dits « conventionnés de secteur 1 ». Ils s’engagent à ne pas pratiquer de tarifs plus élevés, à ne pas pratiquer de dépassements d’honoraires.

Quels médecins pratiquent des dépassements d’honoraires ?

Les médecins pratiquant les dépassements d’honoraires sont les médecins conventionnés secteur 2 et les médecins de secteur 3.

Les médecins de secteur 2 sont également conventionnés et sont adhérents OPTAM ou OPTAM-CO (Option Pratique Tarifaire Maîtrisée – Chirurgie et Obstétrique) selon leur spécialité. Ils pratiquent des dépassements d’honoraires, mais s’engagent à appliquer des tarifs avec « tact et mesure ».

En moyenne, le prix de la consultation pour un spécialiste est de 50 €, mais dans certaines villes, il peut atteindre les 80 euros.

Les médecins dits de secteur 3 ne sont pas conventionnés, c’est-à-dire qu’ils peuvent pratiquer les tarifs qu’ils veulent.

Quelle différence pour mon remboursement ?

La principale différence de remboursement sera au niveau de la complémentaire. Si vous consultez un médecin conventionné de secteur 1, vous n’aurez besoin que d’un niveau de garantie de 100 %.

En revanche, si vous consultez un praticien de secteur 2 ou 3, il vous faudra des garanties plus élevées pour vous éviter un reste à charge trop important.

La consultation d’un spécialiste est prise en charge à hauteur de 70 % d’une base de 30 €. Pour une consultation en secteur 2 à hauteur de 80 €, il faut une garantie de 300 % afin d'avoir le reste à charge minimum.

Dépassements d'honoraires

 

Ce sujet pourrait vous intéresser : Que sont les «frais réels» ?

 

Besoin d’une complémentaire adaptée à vos besoins ?

Obtenir un devis
Sommaire