Comment fonctionne une concession au cimetière ?

mar 14/11/2023 - 09:02

Lorsque nous perdons un être cher, le cimetière devient souvent le lieu où nous pouvons honorer leur mémoire. Au cœur de cet espace de recueillement se trouvent les concessions, des parcelles de terrain spécialement réservées pour les sépultures. Découvrez ce qu'est une concession, comment on l'obtient, ce que cela implique et pourquoi elle joue un rôle crucial dans la préservation de la mémoire de nos proches.

concession cimetière

Qu'est-ce qu'une concession de cimetière ?

Une concession de cimetière est un arrangement légal qui permet à une personne ou à une famille d'utiliser un espace spécifique dans un cimetière pour des sépultures. Elle définit l'emplacement exact où le défunt sera inhumé, et, en possédant une concession, vous ou vos proches disposez d'un droit d'usage exclusif sur cet espace pour une période déterminée, généralement de 15 à 50 ans, renouvelable. Sachez que l'assurance obsèques peut couvrir les coûts liés à l'achat et à l'entretien de la concession, ce qui soulage financièrement la famille endeuillée.

Quelle est la durée d'une concession funéraire ?

La durée d'une concession funéraire peut varier en fonction du cimetière et des réglementations locales, mais est généralement comprise entre 15 et 50 ans. 

Les concessions de 15 ans sont assez courantes dans de nombreux cimetières municipaux, mais certaines concessions sont accordées pour une durée de 30 ans. Cette seconde option offre une plus grande stabilité à long terme.

Les concessions de 50 ans sont moins courantes, mais elles offrent une durée substantielle pendant laquelle la sépulture reste ininterrompue. Après 50 ans, la concession peut également être renouvelée.

Dans de rares cas, il est possible d'obtenir une concession perpétuelle, ce qui signifie qu'elle ne nécessite pas de renouvellement et reste en place indéfiniment. Cependant, cette option est de plus en plus rare en raison des contraintes d'espace dans les cimetières.

Quelles normes régissent les concessions funéraires ?

En France, les concessions funéraires sont soumises à des normes strictes pour garantir l'organisation adéquate des obsèques par inhumation ou par crémation

De manière générale, sachez qu’en France la tenue de l'acte de décès est une étape légale et cruciale dans le processus des funérailles. Ce dernier doit être établi par un médecin ou un officier d'état civil, et il est notamment essentiel pour la déclaration de décès, l'organisation des obsèques, et l'obtention de certificats de décès. 

Concessions pour obsèques par inhumation

Lorsqu'il s'agit d'une inhumation, la concession de cimetière permet d'acquérir un espace dédié à la sépulture du défunt. Les normes régissant ces concessions varient d'une commune à l'autre, car la gestion des cimetières est souvent de compétence municipale. Néanmoins, quelques règles générales sont appliquées :

  • Durée de la concession : En général, une concession funéraire est accordée pour une période allant de 15 à 50 ans, avec la possibilité de renouvellement. La durée exacte dépend des règlements locaux du cimetière ;
  • Emplacement et entretien : Les concessions incombent à la famille ou aux proches du défunt, qui sont responsables de l'entretien de la sépulture conformément aux règles du cimetière.

Concessions pour obsèques par crémation 

Lorsqu'il s'agit de funérailles par crémation, la concession peut être nécessaire si les cendres doivent être inhumées dans un cimetière. Les normes sont similaires à celles des concessions pour inhumations, bien que certaines municipalités disposent de zones spécifiques pour l'inhumation des urnes funéraires.

Quel est le prix d'une concession ?

Lorsqu'on planifie des funérailles, l'une des questions essentielles à considérer est le coût d'une concession de cimetière, car cela peut avoir un impact significatif sur les frais d’obsèques. Le prix d'une concession peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, dont l'endroit où se trouve le cimetière. En effet, les cimetières situés dans des zones urbaines ou très demandées ont tendance à être plus chers que ceux en milieu rural.

En outre, le prix varie en fonction de la taille de la concession, qu'elle soit pour une seule personne ou pour plusieurs membres de la famille. De plus, certains cimetières proposent différents types de concessions, tels que des concessions en pleine terre, des columbariums pour les urnes funéraires, ou des cavurnes.

Quels sont les différents types de concession funéraire ?

Concession en pleine terre 

Cette forme de concession est la plus courante. Elle permet d'enterrer le corps du défunt directement dans le sol, dans un emplacement spécifique du cimetière. Les dimensions de la concession varient en fonction des règlements du cimetière et du nombre de personnes autorisées à y être inhumées.

Concession pour urne funéraire 

Conçue pour les crémations, cette concession permet d'inhumer une ou plusieurs urnes contenant les cendres du défunt. Elle peut prendre la forme d'un columbarium (un mur avec des niches pour les urnes) ou d'un jardin cinéraire (un espace dédié à l'inhumation d'urnes).

Cavurne 

Une cavurne est une petite structure souterraine en béton ou en pierre, conçue pour accueillir une urne funéraire. Elle offre une alternative à l'inhumation en pleine terre et permet de préserver les cendres du défunt de manière plus sécurisée.

Concession individuelle et concession familiale 

Les concessions individuelles sont destinées à une seule personne, tandis que les concessions familiales peuvent accueillir plusieurs membres de la famille. Les concessions familiales sont souvent plus grandes et permettent d'inhumer plusieurs défunts au fil du temps.

Comment acquérir une concession de cimetière ?

La première étape consiste à prendre contact avec le cimetière de votre choix. Vous pouvez généralement trouver les coordonnées du cimetière sur son site web, en consultant l'annuaire local, ou en demandant à un prestataire de services funéraires de vous orienter.

Par la suite, vous devrez choisir l'emplacement précis de la concession. N’hésitez pas à discuter de vos préférences avec le personnel du cimetière pour trouver la parcelle qui convient le mieux à vos souhaits.

Vous devrez remplir les documents nécessaires pour acquérir la concession. Ces documents varient en fonction du cimetière et de la localisation, mais ils comprennent généralement un contrat de concession, une demande d'achat, et d'autres formulaires administratifs.

Une fois que vous avez obtenu la concession, il est de votre responsabilité de l'entretenir conformément aux règles du cimetière. Cela peut inclure la plantation de fleurs, l'entretien de la sépulture, et le respect des réglementations en matière de marquage.

Comment renouveler une concession de cimetière ?

Pour commencer, vérifiez la date d'expiration de la concession, et prenez contact avec le cimetière où se trouve la concession pour demander des informations spécifiques sur le processus de renouvellement. Il est important que vous sachiez quels documents sont requis, les frais associés au renouvellement, et les délais à respecter.

Le renouvellement de la concession est généralement associé à des frais, donc assurez-vous de connaître le montant exact et de régler les frais dans les délais spécifiés par le cimetière.

Comparateur assurance obsèques. Sélection des meilleurs contrats.

Obtenir un devis
Sommaire