Abdominoplastie
ven 09/04/2021 - 08:39

Abdominoplastie : opération et remboursement

La plastie abdominale, appelée également abdominoplastie, est la chirurgie réparatrice du ventre. Le but de cette opération est de retendre la peau et de corriger les imperfections : excès de graisses, vergetures, peau détendue et relâchée (tablier)…

Bien que considérée la plupart du temps comme une chirurgie à visée esthétique, elle peut dans certains cas être considérée comme réparatrice et ouvrir à des remboursements.
 

Abdominoplastie : la chirurgie esthétique du ventre

La plastie abdominale est une chirurgie qui permet de remodeler la silhouette en retrouvant un ventre plat. L’excès de graisse et de peau entre le nombril et le pubis sont alors retirés permettant ainsi de ramener du tonus à la peau et de corriger des défauts comme les vergetures.

Dans quelles circonstances réaliser une abdominoplastie ?

Avec le temps, l’âge, les grossesses à répétition ou bien un changement de poids important, il arrive que la peau du ventre ainsi que les muscles abdominaux perdent en tonus et en élasticité. Dans ces cas-là, il est possible de réaliser une chirurgie du ventre.

Selon le degré de détérioration de votre peau et de votre excès de graisse, il vous sera possible de réaliser une petite (appelée également mini) ou une grande plastie.

À qui s'adresse une chirurgie du ventre ?

La plastie abdominale s'adresse aux hommes comme aux femmes qui veulent :

  • retrouver une silhouette plus svelte
  • réduire les imperfections de leur ventre
  • retendre leur peau entre le pubis et le nombril (en cas de tablier*)
  • raffermir leur paroi abdominale (correction d’un diastasis* et/ou d’une hernie ombilicale*)

* Le tablier est l'excédent de peau du ventre qui pend et recouvre une partie du pubis.

* Le diastasis consiste en l’écartement des muscles abdominaux et plus précisément des grands droits. Cela entraîne une distension de la peau arrondissant le ventre ainsi qu’un enfoncement du nombril.

* La hernie ombilicale peut être due à une malformation ou acquise avec le temps. Il s’agit d’une réouverture du nombril dû aux intestins qui tendent à pousser par l'ancien cordon ombilical entraînant une protubérance au niveau du nombril.

Quelles sont les contre-indication d’une chirurgie du ventre ?

L’abdominoplastie est une intervention assez lourde. Elle est contre-indiquée si :

  • vous fumez plus de vingt cigarettes par jour
  • vous désirez avoir un enfant
  • vous n’avez pas atteint votre poids idéal
  • vous souhaitez maigrir

En effet, la plastie abdominale n’est pas destinée à faire perdre du poids. Elle peut être associée à une liposuccion en cas d’excès de graisse mais son but premier est de retendre la peau endommagée entre le nombril et le pubis.

La chirurgie du ventre : examens, interventions et convalescence

Quels examens avant une abdominoplastie ?

Avant de pouvoir recourir à une abdominoplastie, vous devez en plus du bilan sanguin réaliser un doppler. Il s’agit d’une échographie permettant d’étudier le flux sanguin des artères et vaisseaux afin de détecter de potentiels obstacles.

Mini plastie ou grande plastie ?

L’abdominoplastie consiste à retendre la peau du ventre. Elle est généralement associée à une liposuccion pour aspirer l’excès de graisse. Il peut s’agir d’une mini plastie ou d’une grande plastie.

La petite abdominoplastie est préconisée pour les petits ventre rebondis. Au contraire de la grande plastie abdominale (appelée également complète), elle ne nécessite pas de déplacement du nombril.

Quel est le déroulement d’une chirurgie abdominale ? 

L’intervention se déroule sous anesthésie générale et peut durer de 1 à 2 heures. Le chirurgien incise juste au-dessus du pubis afin de retirer une large bande de peau. S’il y a un excédent de graisse, il peut pratiquer une liposuccion ou lipoaspiration. Les muscles abdominaux sont ensuite retendus (surtout en cas de diastasis) puis la peau restante est «drapée» vers le bas pour lisser le ventre. La cicatrice de taille assez conséquente varie selon l'ampleur de votre intervention. Elle est cependant cachée par les sous-vêtements.

S’il s’agit d’une grande plastie, le nombril sera également déplacé pour donner un résultat plus naturel. L'ancien nombril est alors recousu et une légère incision est faites à l'endroit du nouveau nombril.

Quelle convalescence pour une chirurgie du ventre ?

Après l'opération, les pansements sont maintenus pendant environ 15 jours. Le port d’une gaine de contention est souvent conseillé pendant 3 à 4 semaines suivant l’intervention pour favoriser le repos des muscles.

L’arrêt de travail peut aller de 1 à 3 semaines en fonction de la profession afin d’éviter tout effort physique. Pour la reprise d’une activité sportive, il est conseillé d’attendre au moins 1 mois après l’intervention.

La douleur après une chirurgie du ventre est peu importante, la peau ayant perdu de sa sensibilité. Des hématomes peuvent apparaître mais les infections sont peu courantes. Il est recommandé de dormir sur le dos avec les jambes fléchies, surélevées par un coussin pour éviter de tendre la peau du ventre. 

Il faut attendre en moyenne six mois pour voir les résultats définitifs de l’opération.

Tarifs et remboursement : l’abdominoplastie une intervention remboursée ?

Combien coûte une plastie du ventre ?

Le prix moyen constaté pour une abdominoplastie est compris entre 2 500 € et 6 000 €. Il varie selon la technique utilisée, le chirurgien, la zone géographique dans laquelle il exerce et surtout de l’ampleur de la chirurgie (mini plastie ou grande plastie).

Quelle prise en charge de la Sécurité sociale ?

Les abdominoplasties à visée esthétique (mini plastie) ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale. Seules les abdominoplasties sévères sont prises en charge :

  • présence d’un tablier recouvrant le pubis
  • diastasis sévère avec hernie ombilical

Les tarifs de convention varient de 148,71 € à 423,98 €. Pour une abdominoplastie complète (avec transposition du nombril) le tarif de convention est de 299,20 €. Sachant que l’Assurance Maladie prend en charge 80 % de ce taux, le remboursement est de 239,36 €. Avec un tarif moyen de 4 000 €, le reste à charge reste de 3760 €. 
 
Avant d’envisager ce type d'intervention, il est nécessaire de réaliser une demande d’entente préalable auprès de votre CPAM. C’est un formulaire qui doit être rempli par votre chirurgien. 

L’Assurance Maladie a 15 jours pour vous répondre. Passé ce délai, l’entente préalable est acceptée par défaut.

Quel rôle des complémentaires santé ?

Les mini plastie sont considérées comme des opérations de confort et ne sont donc pas prise en charge par les complémentaires santé.

Le prix d’une chirurgie abdominale étant assez important, il est important avant de vous lancer dans ce type d’opération la prise en charge de votre mutuelle. Entre les garanties d’hospitalisation et les dépassements d’honoraires avec l’anesthésiste la facture peut rapidement monter.

Les conseillers Santiane sont à votre disposition pour vous proposer les garanties les plus adaptées à vos besoins. N'hésitez pas à remplir le formulaire en ligne afin de bénéficier d’une assistance gratuite.