Différences funérarium et crématorium
Obsèques | ven 30/07/2021 - 11:33

Funérarium et crématorium : quelles sont les différences ?

Lors du décès d’un proche, le choix se fera en fonction du déroulement de la cérémonie. Si la famille opte pour une crémation, le corps sera accueilli au crématorium alors qu’en cas d’inhumation, le corps sera présenté dans un funérarium.

Dans les deux cas, ces deux lieux sont destinés à accueillir le corps avant la cérémonie et ce sont les pompes funèbres qui s’occupent de la prise en charge.

Quelle prise en charge du corps par les pompes funèbres ?

La plupart des décès se font dans des établissements de santé. Le corps peut être entreposé dans une chambre mortuaire (à l’hôpital) ou être pris en charge par les pompes funèbres.

La chambre mortuaire est gratuite les trois premiers jours tandis que la prise en charge par les pompes funèbres est payante (transport, séjours). Le corps est ainsi pris en charge et transporté jusqu’au funérarium ou crématorium. 

Dans un cas comme dans l’autre, le corps est placé en chambre funéraire, les proches pouvant se recueillir par la suite auprès du défunt. 

Il est ensuite possible de réaliser une cérémonie civile afin de rendre hommage au défunt, dans un funérarium comme dans un crématorium.

Le corps est ensuite transporté en corbillard au lieu d’inhumation s’il a été pris en charge par un funérarium.

La seule différence entre les deux structures est que le crématorium procède à la crémation du corps. Les proches peuvent alors choisir de récupérer les cendres ou en cas d’inhumation de faire transporter les cendres en corbillard.

Comment fonctionnent les funérariums et crématoriums ?

Ces espaces sont scindés en deux parties, une partie accessible au public (chambre funéraire) et une autre réservée au personnel (cellules réfrigérées, espace technique).

L’espace technique 

Celui-ci est destiné à la préparation du corps : toilette funéraire, soins de conservation. La seule différence entre un crématorium et un funérarium est que le crématorium possède en plus un four crématoire.

La toilette mortuaire consiste en une préparation plus légère que le soin de conservation. Il s’agit de redonner une apparence soignée au défunt (toilette, habillage et maquillage). Elle peut être réalisée par le personnel hospitalier, la famille ou bien une personne des pompes funèbres. Il s’agit d’une dépense optionnelle.

Les soins de conservations sont quant à eux sous-traités par les funérariums et crématoriums. C’est le thanatopracteur qui réalise ces soins afin de ralentir la décomposition du corps. Cela permet aux familles de pouvoir passer un dernier moment avec le défunt, de le toucher ou encore de l’embrasser. Ces soins ne sont encore une fois pas obligatoires.

L’espace ouvert

Celui-ci comporte une chambre mortuaire ainsi qu’une salle de cérémonie. Dans le cas du crématorium, une autre salle permet une présentation visuelle de l’entrée du cercueil dans le four crématoire. Cette présentation peut se faire par vidéo ou à travers une vitre. 

Préparer ses obsèques

Le décès d’un proche est un moment difficile à appréhender. Les démarches sont nombreuses et l’organisation des obsèques ne fait que rajouter du stress. Anticiper ses obsèques permet de soulager la peine de ses proches mais également de donner ses dernières volontés.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter les conseillers Santiane. Ceux-ci vous fourniront toutes les explications nécessaires gratuitement.