La prime de naissance
Santé | mer 07/04/2021 - 08:37

La prime de naissance : plafonds et conditions d'accès

La prime de naissance est une aide de la caisse d’allocations familiales (CAF). Plus exactement, il s’agit d’un dispositif du PAJE.

Elle vous accompagne pour faire face aux premières dépenses liées à l’arrivée de votre enfant et est versée une seule fois pour chaque enfant après leur naissance, par :

  • La CAF
  • ou la MSA

Si vous souhaitez une estimation fiable de vos droits à la prime de naissance, vous pouvez utiliser le simulateur d’aides sociales de Mes Allocs. Mieux encore, à l’issue de la simulation, et si vous êtes éligible vous pouvez souscrire au service d’accompagnement.

Quelles sont les conditions à respecter pour en bénéficier ?

Vous devez tout d’abord attendre un enfant, et votre situation doit être justifiée par le premier examen médical prénatal, qui a lieu à la fin du 3e mois de grossesse.

Vous devez résider légalement en France. Votre foyer permanent doit se situer sur le territoire français et vous devez résider principalement en France (6 mois par an minimum). La prime à la naissance n’est ainsi pas réservée aux français.

Vos ressources ne doivent pas dépasser certains plafonds, déterminés selon votre situation familiale. C’est le revenu net catégoriel (vos revenus, incluant salaires, revenus fonciers et immobiliers, bénéfices agricoles par exemple, diminués des charges telles que les pensions alimentaires et diminués également des abattements fiscaux qui sont attribués selon votre condition, par exemple si vous êtes une personne âgée) de l’avant-dernière année au moment de votre demande qui est pris en compte.

Montant de la prime de naissance 2021

Si votre enfant est né à compter du 1er avril 2019, le montant jusqu’au 31 mars 2021 est de 941,67 €. Le montant net 2021 est estimé à 947,34 € jusqu’au 31 mars 2021. Les années précédentes, il était de :

  • 947,34 € jusqu’au 31 mars 2021
  • 944,51 € en 2019

Sachez que vous recevez autant de primes que vous avez d'enfant. Ainsi, si vous avez des jumeaux ou des triplés, vous percevrez la prime doublée ou triplée.

Personne seule ou couple avec deux revenus Couple avec un revenu d'activité Nombre d'enfants
42 892 € 32 455 € 1 enfant
49 383 € 38 946 € 2 enfants
57 172 € 46 735 € 3 enfants
7 789 € 7 789 € Par enfant supplémentaire


Comment demander la prime de naissance ? 

Pour percevoir la prime de naissance, vous devez remplir un formulaire auprès de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou de la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Si vous avez déjà déclaré votre grossesse durant les 14 premières semaines de grossesse, vous n’avez aucune démarche à effectuer et vous percevrez la prime de naissance automatiquement.

Date de versement

La prime de naissance vous sera versée une seule fois après la naissance de votre enfant, et au plus tard avant la fin du dernier jour du 2ème mois de l’arrivée de bébé.
Si vous percevez également l'allocation de base de la Paje, les deux prestations seront versées en même temps.

Prime à la naissance et mutuelle

Beaucoup de français l’ignore, mais la Caisse d’Allocations Familiales n’est pas la seule à vous aider lors de l’arrivée d’un enfant. En effet, il est fréquent que votre mutuelle vous accompagne également dans vos dépenses pour l’accueil et l’entretien d’un enfant à naître, en vous versant une aide. 

Contrairement à la prime de naissance, cette aide de votre mutuelle n’est soumise à aucune condition de ressources. Le montant est toutefois assez variable, s’échelonnant généralement de 50 € à 1 000 €. En moyenne, un français perçoit 200 € de sa mutuelle pour accueillir un nouveau-né. Une aide non négligeable pour les futurs parents pour faire face aux dépenses !

Attention : La prime à la naissance est versée après un certain délai.

Pour vous assurer de pouvoir bénéficier de cette prime de naissance, sélectionnez le contrat en question avant le début de votre grossesse.

Le bonus de votre mutuelle sera versé après votre accouchement. Sur présentation d'un justificatif de fin de grossesse (livret de famille à jour ou de l’acte de naissance). Nous vous conseillons de saisir cette occasion pour inscrire votre enfant sur votre complémentaire santé.

Aides cumulables avec la prime à la naissance

Vous pouvez cumuler la prime de naissance avec de nombreuses autres aides de la CAF, comme : 

  • Les allocations familiales, si vous les percevez.
  • Le complément familial
  • L’allocation de soutien familial
  • Le Complément de libre choix du Mode de Garde (CMG)
  • Un congé paternité 
  • Un congé maternité pour secteur privé ou secteur public
  • Le dispositif VACAF
  • La PreParE

La prime à l'adoption

Elle permet de faire face aux premières dépenses liées à l’arrivée de votre enfant. Elle vous est versée une seule fois pour chaque enfant adopté au moment de leur arrivée au foyer. Vous recevrez 1894,65 € à compter du mois d’arrivée de l’enfant à votre foyer.
 
Conditions pour en bénéficier :

  • Vous remplissez les conditions générales pour bénéficier des prestations familiales.
  • Vous devez adopter ou accueillir en vue d’une adoption de un ou plusieurs enfants de moins de 20 ans
  • Vos ressources de 2019 ne doivent pas dépasser le plafond correspondant à votre situation