Santé | mer 26/05/2021 - 14:26

Les solutions alternatives à L’EHPAD

Les EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) sont des maisons de retraite médicalisées qui proposent un accueil en chambre. Ces établissements médicalisés disposent 24 h / 24 d’une équipe soignante.

Cependant, l’EHPAD n’est pas la seule solution d’hébergement possible pour une personne âgée dépendante. Entre le maintien à domicile et l’entrée en maison de retraite, il existe des alternatives, moins connues, qui répondent parfaitement aux attentes et besoins des aînés.

La colocation intergénérationnelle

La colocation intergénérationnelle est une colocation entre un senior et un jeune adulte, une solution de plus en plus recherchée car son avantage est double. En effet, le senior bénéficie d’une présence à domicile et de l’aide pour les tâches quotidiennes, le jeune, quant à lui, bénéficie d’un loyer modeste, voire gratuit dans un environnement agréable. Une solution gagnant-gagnant !

Elle permet de réduire la solitude des personnes âgées et d’aider les étudiants à trouver un logement. Comme toute forme de colocation, il s’agit d’un engagement avec des droits et des obligations.

L’accueil familial

L’accueil familial de personnes âgées ou handicapées est proposé par des accueillants familiaux agréés par le Conseil départemental.

Les accueillants sont des professionnels, qui partagent leur cadre de vie avec les personnes qu’ils accueillent. Ils proposent aux résidents un accompagnement ponctuel ou sur des séjours permanents. Cela permet aux personnes âgées de bénéficier d’une présence stimulante à chaque instant, de jour comme de nuit.

L’accueil familial est 30% à 50% moins cher qu’une maison de retraite puisque le reste à charge de 1000 € par mois. Le réseau CetteFamille permet de mettre en relation les seniors avec des familles d’accueil proches de chez elles. Les personnes âgées sont accompagnées dans le choix de la famille qui correspond le plus avec leur projet de vie.

Les résidences seniors

Les résidences seniors sont des logements privatifs pour les personnes âgées associés à des services collectifs. Les résidents sont locataires ou propriétaires. Ces résidences sont majoritairement construites au cœur des villes, à proximité des commerces, des transports et des services. Ces résidences permettent de rompre l’isolement et avoir la possibilité de vivre en communauté tout en gardant son indépendance.

Il y a deux formes distinctes de résidences : les résidences services et les résidences autonomie.

Les résidences autonomie

Ce sont des ensembles de logements pour les personnes âgées associés à des services collectifs. Elles sont majoritairement gérées par des structures publiques ou à but non lucratif. Ces résidences ont à la fois des logements individuels et privatifs ainsi que des espaces communs dédiés à la vie collective. Elles sont conçues pour accueillir des personnes âgées, majoritairement autonomes qui n’ont plus envie de vivre seules.

Les résidences services

Ce sont des établissements médico-sociaux gérées par des structures privées commerciales ou associatives. Les résidences services sont conçues pour des personnes âgées autonomes seules ou en couple qui ne peuvent plus ou ne veulent plus vivre dans leur domicile actuel. Les résidences services permettent aux personnes âgées de continuer à vivre de manière indépendante et de bénéficier d’un environnement plus sécurisé.

L’habitat inclusif

L’habitat inclusif est une solution d’hébergement pour les personnes âgées et les personnes handicapées. Ce type d’hébergement est ouvert à toutes personnes intéressées par une vie individuelle et collective.

Les habitants peuvent être locataires, co-locataire ou propriétaires et sont également peu nombreux. On compte 5 à 10 habitants en moyenne.

Ceux-ci ont le choix de faire appel à des services qui leur sont nécessaires comme dans un logement personnel. Les habitats inclusifs sont gérés par des personnes morales, généralement des associations du secteur social ou médico-social, des mutuelles, des collectivités locales ou des bailleurs sociaux.

L’habitat inclusif ne relève pas des dispositifs particuliers, il n’y a donc pas d’orientation de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) pour les personnes en situation de handicap. L’habitant est responsable de son mode de vie, des prestations et des services dont il a besoin.

Le béguinage

Le béguinage est un mode de vie collectif destiné aux personnes âgées et aux couples. Ces habitations se composent en moyenne de 10 à 20 logements privés de plain-pied pour faciliter l’accessibilité. Elles sont conçues pour des personnes vieillissantes ayant des difficultés de mobilité. Ces hébergements ne sont pas médicalisés. Par conséquent, le senior doit être suffisamment autonome.

Le béguinage permet de rompre avec l’isolement. En effet, les espaces communs au sein du béguinage permettent aux résidents d’échanger entre eux. Un mode de vie sécurisant et convivial. Ces types d’hébergements sont pensés pour convenir à des retraités avec des petits revenus.