Que rembourse ma mutuelle sur les implants dentaires ?

Conçu pour remplacer une racine manquante et permettre la fixation de dents artificielles en toute discrétion, l'implant dentaire est l'un des actes les plus chers chez le dentiste. De nombreux patients y renoncent à cause de son coût. Néanmoins, une bonne mutuelle dentaire peut vous permettre de profiter de ces soins de pointe sans vous ruiner !

La pose d'implant dentaire, un acte très coûteux

L'implant dentaire, un acte très couteux

Si certains types de prothèses dentaires (bridges, appareils) sont partiellement pris en charge par l'Assurance Maladie, l'implant dentaire est quant à lui un acte hors nomenclature, dont le coût est entièrement à la charge du patient.

De plus, son montant est fixé librement par les praticiens, contrairement aux soins dentaires courants. Il peut donc varier du simple au double, et atteindre des sommets : en effet, on estime qu'un implant coûte en moyenne entre 600€ et 1300€ !

Le seul composant qui vous sera remboursé est la couronne que le dentiste vous posera pour fixer l'implant, à hauteur de 70% par la Sécu (sur la base de 107.5€, soit 75.25€).

Quelle prise en charge par la mutuelle ?

Toutes les mutuelles santé ne prennent pas en charge la pose d'implants dentaires, du fait de leur coût élevé. Il convient donc d'effectuer une comparaison pour trouver celles qui vous proposeront un remboursement. Dans la plupart des cas, la prise en charge se fait sous forme d'un forfait annuel en euros.

Un point important à vérifier néanmoins : le délai de carence. De nombreuses complémentaires santé imposent un délai de carence sur les frais dentaires, c'est à dire un délai faisant suite à la souscription, pendant lequel vos soins ne seront pas pris en charge. Si vous prévoyez de vous faire poser des implants et que vous souhaitez changer de mutuelle pour l'occasion, pensez donc à vous y prendre à l'avance.

Enfin, sachez que certaines mutuelles disposent d'une liste de professionnels de santé à recommander si vous cherchez un dentiste qui pratique des tarifs raisonnables. Renseignez-vous directement auprès de votre complémentaire, cela pourrait vous faire économiser quelques centaines d'euros !