Chambre particulière à l'hôpital : quelle prise en charge ?

La prise en charge de la chambre particulière par la mutuelle

Un séjour à l'hôpital est rarement une partie de plaisir, on n’a pas donc pas forcément envie de devoir en plus cohabiter avec un(e) inconnu(e), l’entendre ronfler la nuit, partager la salle de bains et se disputer sur le programme TV !

C'est pourtant le sort réservé à la plupart des patients hospitalisés : la chambre double est le "standard" de nombreux établissements de santé. Dans certains hôpitaux, on trouve même des chambres triples, pas top niveau tranquillité...

Heureusement, vous avez la possibilité de demander à profiter d'une chambre individuelle, dite chambre particulière. Mais cette tranquillité a bien évidemment un prix. Est-il pris en charge par l'Assurance Maladie ? Par votre mutuelle ? Faisons le point. 

La chambre particulière, une prestation de confort

En cas d'hopitalisation, la Sécurité Sociale ne prend en charge qu'une partie des frais liés à l'hospitalisation, à savoir :

  • les frais d'actes de chirurgie et d'anesthésie

  • les frais médicaux liés à l'intervention (prise de sang, examens d'imagerie...)

Ces frais sont pris en charge à hauteur de 80% du tarif de convention, à condition que l'hospitalisation ait bien eu lieu dans un établissement conventionné (hôpital public, oou clinique privée conventionnée). Dans certains cas, la prise en charge est même de 100% : femme enceinte en fin de grossesse, bénécifiaires de la CMU ou de l'AME, patients en ALD (Affection Longue Durée)... 

Ne sont donc pas pris en charge : 

  • les 20% restants, que l'on appelle "ticket modérateur"

  • les éventuels dépassements d'honoraires

  • le "forfait hospitalier" fixé à 18€/jour

  • les prestation de confort

Ces prestations de confort désignent l'ensemble des services proposés par l'hôpital mais non indispensables : il s'agit par exemple des frais de télévision, ou encore les frais d'appels téléphoniques. Le fait de pouvoir bénéficier d'une chambre particulière est également considéré comme une prestation de confort : celle-ci n'est donc pas remboursée par la Sécu.


Combien coûte une chambre particulière ?

Selon les établissements, une chambre seule est facturée entre 60€ en hôpital public jusqu'à plus de 150€ en clinique privée. Les tarifs étant fixés librement par les établissements, renseignez-vous avant votre hospitalisation afin de connaître les tarifs et faire votre choix en fonction. 


 

D'autre part, si la chambre particulière est une prestation importante pour vous, réservez-là à l'avance en appelant l'hôpital plusieurs jours avant votre arrivée afin de vous assurer une place.

Prise en charge de la chambre particulière par les mutuelles

Les mutuelles viennent compléter le remboursement de la Sécurité Sociale en cas d'hospitalisation, en prenant en charge le ticket modérateur, le forfait hospitalier et dans de nombreux cas le forfait de chambre particulière. Le montant remboursé, exprimé de manière générale sous forme de forfait journalier, varie en fonction du contrat souscrit.

Vous pouvez donc, en fonction des garanties de votre contrat et du prix de la chambre, être remboursé partiellement ou totalement. Si votre chambre individuelle est facturée par l'hôpital 100€/jour et que votre mutuelle propose un forfait de prise en charge de 80€/jour, il ne vous restera donc que 20€/jour à votre charge. 


Bon à savoir

Il peut arriver que nous n'ayez pas formulé de demande de chambre prticulière, mais que l'hôpital vous place quand même dans une chambre seule, si toutes les chambres partagées sont déjà occupées par exemple. Dans ce cas, coup de bol pour vous : la chambre particulière ne vous sera pas facturée !