Changer de mutuelle avant une opération coûteuse

Peut-on changer de mutuelle avant une opération ?

Une intervention chirurgicale peut parfois se révéler très couteuse.

Bien entendu, ce coût peut être amorti en grande partie par la Sécurité Sociale, mais entre le reste à charge, les frais hospitaliers et les dépassements d’honoraires fréquents, le choix d’une bonne mutuelle peut vous permettre de limiter les frais voire de les supprimer.

Mais est-il encore possible de changer d’assurance santé juste avant une opération ?

Est-il possible de changer de mutuelle avant une opération ? 

Vous avez une opération chirurgicale importante prévue et votre mutuelle actuelle ne vous donne pas entière satisfaction ? Pourquoi ne pas en changer tout simplement pour bénéficier d'une meilleure prise en charge sur cet acte ?

Il est tout à fait possible de changer de mutuelle tout en sachant qu’une intervention chirurgicale vous attend dans les mois à venir mais il faut, dans ce cas, faire bien attention à un détail qui pourra concerner un grand nombre de mutuelles : le délai de carence.

Le délai de carence est un délai imposé par l’assureur suite à votre souscription, durant lequel vous ne pouvez pas encore bénéficier d'une prise en charge sur certains actes. Il peut s’agir des soins dentaires, de l’optique ou même d’une intervention chirurgicale hors accident. L'assureur fixe, selon son bon vouloir, les soins concernés et la longueur de ce délai : celui-ci peut varier jusqu'à plusieurs mois suivant la souscription du contrat.  

Ce délai de carence est utilisé par les assureurs comme un moyen d’éviter que les patients ne changent de mutuelle sans arrêt en fonction de leurs besoins de santé du moment. 

Pensez donc à comparer les offres et les clauses de chaque mutuelle avant de changer d’assurance santé, ou prévoyez votre changement bien avant la date prévue de votre opération chirurgicale, au risque de devoir payer les frais engendrés sans l’aide de votre mutuelle.

Comment changer de mutuelle dans ce cas ?

Si vous décidez de changer de mutuelle en vue d’une intervention chirurgicale, il vous faudra passer par les démarches classiques de résiliation. En effet, un projet d'opération qui n'est pas pris en charge par votre mutuelle actuelle ne constitue pas pour votre assureur une raison valable de résilier votre contrat.

Vous devrez donc respecter les contraintes classiques d'une résiliation, c'est-à-dire résilier votre contrat de complémentaire santé actuel en faisant parvenir à votre assureur une lettre de résiliation deux mois minimum avant la date d’échéance de votre contrat.

Encore une fois, si vous décidez de changer de contrat alors qu’une opération chirurgicale est prévue dans les mois à venir, pensez bien à vous renseigner sur les conditions de prise en charge de votre future mutuelle et en particulier vis-à-vis du délai de carence !