Communiqué de presse

 

Santiane-logo
23 octobre 2018
 
Reste à charge zéro :
Le comparateur Santiane.fr alerte sur les hausses de tarifs des complémentaires santé
 
 
Le comparateur Santiane.fr a réalisé une étude sur un échantillon de 100 000 assurés et alerte sur les hausses de tarifs des complémentaires santé qui résulteront de la réforme du reste à charge zéro.
 
Cette réforme, actée par le gouvernement, interviendra via le projet de loi de financement de la Sécurité sociale qui sera débattu à l’Assemblée nationale dans les prochains jours. Le reste à charge zéro se mettra en place progressivement à partir de 2019.
 
L’objectif affiché de la réforme est louable : il s’agit de donner à tous les Français un accès à des soins pris en charge à 100% dans le domaine de l’optique, du dentaire et de l’audioprothèse.
 
Pour autant, Santiane.fr tient à alerter les assurés : la réforme aura pour conséquence une augmentation des tarifs des complémentaires santé.
 
 
Pourquoi les tarifs des complémentaires santé vont-ils augmenter ?
 
Du fait de la réforme, les niveaux de remboursement pris en charge par les complémentaires santé vont augmenter. L’étude de Santiane.fr, menée conjointement avec des partenaires assureurs, chiffre cette hausse : d’ici à 2021, les remboursements vont augmenter de l’ordre de 7%, avec une forte disparité en fonction de l’âge des assurés.
 
Dans l’ensemble, les séniors sont les plus concernés car ce sont eux qui recourent le plus à des prestations en audioprothèse, optique et dentaire. Par exemple, 92% des prestations en audioprothèses concernent les plus de 60 ans.
 
Ainsi, l’étude de Santiane.fr révèle que :
- Pour les moins de 60 ans : l’entrée en vigueur du reste à charge zéro engendrera une augmentation des prestations de l’ordre de 2,5%.
- Pour les plus de 60 ans : l’entrée en vigueur du reste à charge zéro engendrera une augmentation des prestations de l’ordre de 9,5%.
 
Les organismes assureurs ne pourront pas absorber cette augmentation. Mécaniquement, ces coûts seront impactés sur leurs clients. Les assurés verront donc les tarifs de leurs complémentaires augmenter.
 
 
Un couple de séniors verra le tarif de sa mutuelle augmenter de près de 200 euros par an.
 
Les complémentaires santé pourront augmenter leurs tarifs en tenant compte des catégories d’assurés qui bénéficieront – en moyenne – le plus de la réforme du reste à charge zéro. En résumé, les séniors connaîtront des augmentations de tarifs plus importantes que les jeunes.
 
Exemples (en prenant pour chaque profil la prime mensuelle moyenne) :
 
- Un étudiant qui paye aujourd’hui 30 euros de prime mensuelle, verra le tarif de sa mutuelle augmenter de 9 euros par an.
 
- Un couple de jeunes actifs avec un enfant qui paye aujourd’hui 120 euros de prime mensuelle, verra le tarif de sa mutuelle augmenter de 36 euros par an.
 
- Une famille avec deux enfants qui paye aujourd’hui 140 euros de prime mensuelle, verra le tarif de sa mutuelle augmenter de 42 euros par an.
 
- Un retraité qui paye aujourd’hui 85 euros de prime mensuelle, verra le tarif de sa mutuelle augmenter de 96 euros par an.
 
- Un couple de retraités qui paye aujourd’hui 170 euros de prime mensuelle, verra le tarif de sa mutuelle augmenter de 192 euros par an.
 
 
A l’approche de l’entrée en vigueur de la réforme, Santiane.fr recommande aux assurés de bien comparer les offres des mutuelles afin de choisir la plus adaptée à leurs besoins
 
Pour Pierre-Alain de Malleray, PDG de Santiane.fr :
 
« Afin de limiter les pertes de pouvoir d’achat, en particulier pour les séniors, il est plus que jamais utile de bien comparer les offres des mutuelles entre elles. Je recommande aux assurés de s’en préoccuper dès maintenant et de s’informer sur le détail des garanties proposées. Il pourrait être dommageable pour votre santé de sélectionner les yeux fermés une offre de mutuelle moins chère, dans le seul objectif de préserver votre pouvoir d’achat. N’hésitez pas à recourir à des conseillers en assurance santé qui connaissent parfaitement la diversité des offres proposées. Ils prendront le temps de vous aiguiller pour concilier des tarifs raisonnables et des garanties de bon niveau. »
 
 
 
Contact presse :
presse@santiane.fr