Pourquoi souscrire une surcomplémentaire santé ?

Les avantages d'une surcomplémentaire santé

Avec l’obligation pour les entreprises de proposer à leurs salariés une mutuelle, un nouveau type de contrat santé se développe afin d’anticiper les lacunes potentielles des contrats collectifs.

Connues sous le nom de surcomplémentaires santé, ces "compléments de complémentaires santé" ont un rôle à jouer pour les salariés ou les particuliers qui ne seraient pas entièrement satisfaits de leur couverture santé.

Santiane.fr vous en dit plus. 

Plusieurs niveaux de couverture pour le particulier

Les surcomplémentaires santé n’ont clairement pas pour vocation de remplacer votre mutuelle. Le concept même est à rapprocher d’une couche supplémentaire de couverture qui viendra compenser les faiblesses de la Sécurité Sociale et de votre complémentaire santé personnelle ou d’entreprise.

Admettons que vous deviez changer de lunettes sous peu. La Sécurité Sociale prend en charge une somme minime, indexée sur une base définie à l’avance et équivalant, au maximum, à une trentaine d’euros. Le reste des frais est, dans le cas où vous n’avez pas de complémentaire, à votre charge tandis que si vous avez souscrit une mutuelle, tout ou partie des frais d’optique à votre charge sera remboursée par ladite mutuelle.

Imaginons cependant que, malgré la prise en charge de la Sécurité Sociale et celle offerte par votre mutuelle, vous deviez encore prendre à votre charge une partie des frais. Dans ce cas, la surcomplémentaire santé agira comme une troisième couche qui vous permet, si vous avez bien choisi, de profiter de lunettes neuves sans avoir déboursé un centime. Notez bien évidemment que les frais d’optique ne sont pas les seuls frais de santé couverts par une surcomplémentaire, nous les avons pris seulement en exemple ici !

Comment optimiser sa surcomplémentaire santé ?

Pour choisir une surcomplémentaire santé, c’est encore une fois le bon sens qui doit primer. Après tout, ces contrats sont semblables aux complémentaires classiques à cela près qu'ils n’ont pas vocation à couvrir intégralement les souscripteurs mais plutôt à prendre en charge un supplément.

L’important pour choisir étant tout d’abord de faire le tour de l’existant : quels sont les postes de dépenses santé qui vous coûtent le plus cher ? Quels sont ceux qui sont le moins bien remboursés ? Quels sont les frais que vous envisagez dans l’année à venir ? Généralement, les postes santé les plus "prisés" pour une surcomplémentaire sont : 

  • l'optique
  • les soins dentaires
  • la maternité
  • l'hospitalisation

L’aspect le plus important étant bien entendu la pertinence d’un tel contrat pour votre situation : une surcomplémentaire santé vous permet de couvrir des frais mal remboursés par ailleurs mais encore faut-il y voir un intérêt. Si vous n’avez pas d’enfant, la défaillance de votre mutuelle actuelle sur les frais d’orthodontie n’est peut-être pas forcément un problème nécessitant d’investir dans une couche supplémentaire. En revanche, si vous êtes sûr de devoir subir des soins dentaires coûteux (pose d'implants par exemple), un tel investissement sera probablement rentable.

Vérifiez enfin que le jeu en vaut la chandelle : s'il est parfois plus rentable de souscrire une surcomplémentaire pour mieux s'assurer sur un poste précis, il peut parfois être plus intéressant de tout simplement changer de mutuelle pour en souscrire une aux garanties plus élevées. Pour le savoir, calculez la somme des cotisations que vous aurez à verser dans les 2 cas.