Myopie sévère : êtes-vous mieux remboursé ?

Quelle prise en charge pour la myopie sévère

La myopie est un trouble de la vue relativement courant (40% de la population en souffrirait) qui concerne la vision de loin. Pour corriger ce défaut, des lunettes ou des lentilles de contact sont nécessaires. Néanmoins, une personne avec une forte myopie aura besoin de verres plus performants, plus épais et donc plus chers.

Pour les personnes souhaitant plus de confort ou dont la myopie est vraiment handicapante, il est aussi possible d’avoir recours à une intervention chirurgicale, au laser ou avec un implant, à condition que la myopie se soit stabilisée. Là encore, le budget est conséquent.

Les myopes n'ont donc qu'un recours : une complémentaire santé performante sur le poste optique ! 

Conditions de remboursement par l’assurance-maladie

Les lunettes

C'est bien connu, la prise en charge de l'optique par la Sécurité Sociale est plus que symbolique : 60% sur une base qui ne s'élève qu'à quelques euros pour les montures et les verres. Ainsi, la monture de lunettes est prise en charge à hauteur de 60% * 2.84€, soit 1.7€. La base de remboursement des verres correcteurs s'échelonne quant à elle entre 2.29€ et 24.54€, en fonction du degré de correction.

Ainsi, les myopies sévères sont légèrement mieux prises en charge par la Sécu, même si la différence est anecdotique par rapport au montant réel des verres qui s'élève à plusieurs centaines d'euros !

Il faut aussi noter que les verres à plus forte correction sont généralement très épais et peu esthétiques. L'opticien propose dans ce cas-là de les amincir, ce qui vous coûtera plus cher.

Les autres dispositifs de correction

En revanche, le remboursement des lentilles ne se fait pas en fonction du degré de correction. La base de remboursement est unique, fixée à 39.48€ par oeil et par an, sur laquelle est appliqué le taux de prise en charge de 60%. 

Enfin, le laser et la pose d’un implant, qui sont des opérations dites « de confort », ne sont pas remboursées par l’Assurance Maladie, quel que soit le niveau de myopie. Une telle opération peut coûter entre 800€ et 1 800€ par œil.

Conditions de remboursement par les mutuelles

Pour les lunettes et lentilles, votre mutuelle ou complémentaire santé prend en charge tout ou partie des frais non remboursés par l’Assurance Maladie... si le contrat le prévoit. La prise en charge peut se présenter sous 2 formes : un pourcentage de remboursement (sur la base de celle de la Sécurité Sociale) ou un forfait en euros. Si vous souffrez de myopie sévère, privilégiez la 2ème option, en recherchant le contrat de mutuelle qui offre le forfait le plus élevé. 

Si vous envisagez de vous faire opérer, sachez que certaines mutuelles acceptent de prendre en charge de 300 à 700€ par œil. Attention néanmoins, certains contrats prévoient que seul un oeil peut être remboursé par an, ce qui n'est pas très pratique ! Renseignez-vous donc en amont auprès de votre assureur, ou, si vous êtes encore en recherche, choisissez votre nouvelle mutuelle en conséquence. Sachez toutefois que le coût d’une opération (par rapport aux frais de lunettes et lentilles) est souvent amorti dès 3 ou 4 ans.