Traitement d’orthodontie adulte : 3 solutions à connaître

 Le progrès et l’innovation en matière d’appareils orthodontiques offrent aujourd’hui un plus grand choix au patient. Il existe aujourd'hui plusieurs types et modèles d’appareils qui permettent de venir à bout des problèmes de placement dentaire, à condition bien sûr de bénéficier d'une complémentaire santé qui vous aide à prendre le charge le coût que ces soins impliquent. 

Les bagues dentaires

Cet appareil est celui que nous connaissons tous. Sa mise en place consiste à coller sur l’extérieur des dents des broches qui sont reliées entre elles par un fil en métal. Cet appareil est considéré comme le plus performant en matière d’orthodontie, car il corrige de façon précise l’orientation de chacune de vos dents.

Il possède néanmoins un inconvénient non négligeable : il est très visible ! Si l’aspect « métal » vous dérange, vous pouvez éventuellement avoir recours à des bagues transparentes ou de la même couleur que vos dents.
 

L’orthodontie linguale

C’est la solution la plus discrète et esthétique ! La technique consiste à poser les bagues sur la face interne de vos dents, ce qui rend donc l’appareil quasiment invisible.

L'inconvénient majeur est son prix, ainsi que la durée du traitement (plus long que pour les bagues).
 

Les aligneurs amovibles transparents ou  « gouttières »

Si vous avez besoin d’une correction légère et invisible, optez pour les  gouttières transparentes. Il s’agit d’une série de gouttières en plastique sur mesure qu’il faudra porter le plus souvent possible et qui va permettre de corriger progressivement le positionnement de vos dents.

L’inconvénient principal est de devoir les changer toutes les deux semaines pour avoir une pression constante sur vos dents, ainsi que son manque de précision.
 

Attention : la durée de traitement est plus longue que chez l’adolescent !

Chez l'adulte, le mouvement orthodontique est un peu plus lent que chez l'adolescent. En effet, à l'âge adulte, les os sont consolidés et les dents bien implantées dans la mâchoire, ce qui rend le traitement plus long.
 
Il faut ainsi prendre en compte, dans la durée du traitement, la période de contention. Ne l’oubliez pas dans votre calcul ! Pour que votre traitement orthodontique garde un résultat stable, il faut en effet une « contention » c’est-à-dire un traitement de long terme qui, à la suite du traitement actif, permet de maintenir les résultats acquis et de diminuer les risques de récidive de la pathologie initiale (les dents peuvent bouger et mal se repositionner dès que l’appareil est retiré). Ce phénomène est particulièrement fréquent chez les adultes.
Cet appareil de contention peut être fixe ou amovible. Il faut le garder au moins un an en général, mais parfois jusqu’à 5 ans, 10 ans, voire plus.

Pour avoir une idée précise des remboursements en orthodontie selon le traitement que vous aurez choisi, utilisez notre comparateur de mutuelle dentaire en indiquant vos besoins et vérifiez le montant et la nature des garanties sur chaque devis.