Soulager les poussées dentaires de bébé

Votre enfant est de mauvaise humeur, dort et mange moins que d’habitude et a les fesses rouges ? La poussée dentaire de votre bébé est arrivée !
Voici quelques astuces pour le soulager avec des méthodes naturelles.

Les éléments à mâcher : les anneaux de dentition et la nourriture

La tension accumulée par votre enfant doit être évacuée et ses dents et gencives doivent être soulagées. Il aura donc tendance à vouloir tout mordiller et mâcher.

Vous pouvez ainsi opter pour les anneaux de dentition, que votre enfant pourra mâcher sans modération. Choisissez un anneau sans bisphénol et sans phtalate pour ne pas mettre en danger sa santé. Pour un effet encore meilleur, vous pouvez mettre au frais l’anneau de dentition quelques minutes avant utilisation, le froid atténuant les douleurs.

Contrairement à ce que l’on peut penser, n’hésitez pas à donner à votre enfant de la nourriture assez dure, comme des bâtonnets de carottes crues, du pain, ou des biscuits secs afin qu’il puisse avoir l’occasion de véritablement mâcher et de se faire les dents.

Les colliers d’ambre et de noisetier

Croyance ou magie, de nombreux parents vantent les mérites et ont recours aux colliers d’ambre pour soulager les douleurs des poussées dentaires chez leurs enfants. Bien évidement, ces colliers spécial enfant sont sécurisés pour éviter tout risque en cas de rupture.

Ce minéral orangé est issu de la fossilisation de résine de pin. Le collier, tout simplement porté à même la peau (sous surveillance), aurait pour effet d’apaiser les douleurs des poussées dentaires. Il faut évidemment bien penser à le retirer pendant la sieste et pour la nuit.

Vous pouvez également utiliser le collier de noisetier, qui devra être composé de bois non traité. Ce procédé est moins connu mais serait également efficace contre les poussées dentaires, en contrôlant l’acidité de la salive, en partie responsable des douleurs.

Les massages

Les massages apaiseront votre enfant et le réconforteront. Vous pouvez lui masser le corps mais également ses gencives avec le bout des doigts, lorsqu’il est calme et détendu.

Il est également possible de le masser avec quelques gouttes d’huile essentielle de camomille, qui a une action anti-inflammatoire directement sur la gencive.

Patience !

Si les douleurs persistent et que malgré tout votre enfant pleure plus que d’habitude, consultez un médecin qui vous conseillera au mieux sur la marche à suivre.
 
Enfin, armez-vous de patience, car durant cette période votre enfant sera très probablement grognon et aura plus de mal à dormir. Mais tout ceci ne devrait être qu'une passade !