Mutuelle d’entreprise obligatoire : ai-je le choix ?

La mutuelle d’entreprise permet de garantir la prise en charge des frais de santé de chaque salarié, pour compléter les remboursements de la Sécurité sociale, notamment en cas de dépassement d’honoraires. Parfois, elle permet également de s’affranchir de l’avancement du paiement (tiers payant).

Obligation de l’employeur

La mutuelle d’entreprise est souvent moins chère qu’une complémentaire santé souscrite à titre individuel et offre généralement de bonnes garanties. Toutefois, elle peut aller à l’encontre de l’avis ou des besoins du salarié.

Mutuelle d'entreprise : ai je le droit de la refuser ?

Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille (grand groupe, PME, TPE...), peuvent souscrire à un contrat de mutuelle collectif. La mutuelle d’entreprise peut-être optionnelle, mais elle est le plus souvent obligatoire.

Si vous avez le choix, sachez que celle-ci sera certainement moins intéressante que si elle était obligatoire, mais peut rester plus avantageuse qu’une complémentaire santé individuelle.

Pensez donc à bien comparer les offres avant d’accepter ou de refuser une mutuelle d’entreprise optionnelle.

 

Mutuelle obligatoire

Si la mutuelle est obligatoire, vous devrez signer votre adhésion en même temps que votre contrat de travail, car elle est une condition sine qua non à l’embauche.

Si la mise en place de la mutuelle se fait après votre embauche, vous aurez le choix d’y adhérer ou non.

En général, le montant à votre charge est prélevé directement sur le salaire. Dans certains cas, les tarifs de mutuelle peuvent être couverts entièrement ou en partie par l’employeur. Il s’agit alors d’un avantage en nature et il doit être déclaré auprès des impôts. Le calcul est souvent fait automatiquement sur le bulletin de salaire de fin d’année.

Le salarié peut également souscrire à une seconde complémentaire santé à titre individuel pour s’assurer une meilleure couverture. Celle-ci sera alors entièrement à sa charge.