Accouchement et remboursements : que prévoit votre mutuelle

De manière générale, les femmes ont cette certaine manie de toujours penser à tout, et surtout lorsque celles-ci sont enceintes ! Comment cela va-t-il se passer ? Est-ce que ça va faire mal ? Qui va m'accompagner ? Quel hôpital est le plus sûr ?  Autant de questions qui foisonnent dans leurs têtes. Ceci dit, il y a aussi une grande question à ne surtout pas oublier : que faut-il attendre concernant le remboursement des frais d'accouchement ? Aussi, en voici quelques explications :

Les remboursements de la Sécurité Sociale

Tout d'abord, il faut savoir que même si la Sécurité sociale couvre à 100% les frais d'accouchement, celle-ci ne prendra pas en charge de nombreux autres frais, entre autres les dépassements d'honoraires ou encore le prix d'une chambre particulière, qui représentent pourtant des frais très onéreux. Pour ne pas être surpris(es) par les dépassements d'honoraires (atteignant parfois plus de 2700 euros !) ou par des frais ignorés, pensez à bien vérifier ce que remboursent réellement la Sécurité Sociale et votre mutuelle.

Du côté de la Sécurité Sociale, sont remboursés : la préparation à l'accouchement sous forme de 8 séances avec une sage-femme ou un médecin ; l'accouchement à l'exception des dépassements d'honoraires, soit un tarif de base à 313,50 euros ; la péridurale (exceptés les dépassements d'honoraires) ; les frais de séjour dans un hôpital ou une clinique privée (dans la limite de 12 jours) ; l'examen postnatal obligatoire ; et les séances de rééducation périnéale (à savoir que l'autorisation est à demander auprès de l'Assurance Maladie).

Les remboursements de votre mutuelle 

Du côté de la mutuelle, on vous proposera une certaine prise en charge des dépassements d'honoraires (obstétriciens, anesthésistes, etc.). Cela peut être en totalité ou en partie, en fonction de la mutuelle mais aussi en fonction de la formule souscrite. Outre cela, on retrouve aussi le forfait hospitalier journalier, qui s'élève actuellement à 16 euros. A noter que les frais de confort personnel tels que la chambre particulière, le lit accompagnant, la télévision, etc. peuvent également être pris en charge par votre mutuelle, en fonction de la garantie souscrite. Une prime naissance peut même être versée par la mutuelle, si cela est prévu dans le contrat.

A savoir qu'il existe actuellement des formules dites "mutuelle accouchement" sur le marché de la complémentaire santé, pour offrir une meilleure prise en charge des femmes enceintes.