Contrat obsèques : vérifiez ces 5 points avant de signer

Ce qu'il faut checker quand on souscrit un contrat obsèques

Un contrat obsèques permet de décharger ses proches au moment de son décès, en prévoyant à l’avance le financement, voire l’organisation de vos funérailles.

S’il s’agit d’une solution optimale pour vous et votre famille, prêtez tout de même attention à quelques points importants avant de signer.
Santiane.fr vous indique comment vous y prendre.  

Les conditions relatives à la souscription d’un contrat obsèques

Questionnaires santé

Certains assureurs exigent un questionnaire ou un avis médical. Ils ont le droit de le faire, mais tous ne le font pas ! Privilégiez par conséquent les contrats qui ne demandent pas de questionnaire médical.

Frais de gestion

Hormis la cotisation, vérifiez si le contrat exige des frais de gestion, ou frais de dossier à l’adhésion. Certains contrats n’en prévoient pas, d’autres incluent des frais pouvant s’élever à quelques dizaines d’euros.

Les conditions relatives aux garanties du contrat obsèques

Délai de carence

Comme pour tout contrat d'assurance, un délai de carence peut être prévu, c’est-à-dire une période consécutive à la souscription pendant laquelle les garanties du contrat ne s’appliquent pas. Privilégiez un contrat obsèques avec un délai de carence le plus court possible.  

Exclusions de garanties

Certaines circonstances de décès peuvent être exclues du contrat, par exemple en cas de décès par suicide.

Prise en compte de l’inflation des prix des prestations funéraires

Dans certains cas, le contrat obsèques permet de choisir à l’avance les prestations funéraires souhaitées au moment de votre décès. Dans ce cas, checkez que le contrat prévoit bien de couvrir l’ensemble des coûts de ces prestations, quelle qu’en soit l’inflation. Les prix peuvent en effet s’envoler entre le moment où vous aurez signé le contrat et le moment de votre décès.
 

 

Bon à savoir

Pour vérifier tous ces points, lisez bien dans le détail les conditions générales du contrat. Oui, ces petites lignes que personne n’a envie de lire ! L’assureur se doit de vous les fournir avant signature, et s’il est vrai qu’elles sont peu attirantes, elles constituent en revanche une mine d’informations utiles.