Mutuelle maternité & accouchement : quelle complémentaire santé ?

L'arrivée d'un nouveau-né est une bonne occasion de remettre en question sa mutuelle. Les dépenses de santé engagées pendant la grossesse et pour l'accouchement sont élevées. Une mutuelle santé adaptée aux femmes enceintes peut vous aider à maîtriser votre budget.

 

Les dépenses santé à prévoir dans le cadre d'une maternité

La Sécurité Sociale prend en charge les frais de maternité et d'accouchement à 100 % du tarif de convention pour les examens obligatoires. Les examens facultatifs (échographies supplémentaires facultatives de début de grossesse) sont quant à eux remboursés à 70 %. Mais attention, la prise en charge de la Sécurité Sociale ne tient pas compte des dépassements d'honoraires de l'obstétricien, des dépassements d'honoraires de l'anesthésiste, du forfait journalier hospitalier et des frais de chambre particulière !

Maternite

Renseignez-vous donc sur ces éventuelles dépenses supplémentaires en demandant un devis à votre obstétricien et à l'hôpital, cela vous permettra de mieux cerner le montant total des dépenses. De la même manière, demandez si votre hôpital est conventionné afin de garantir un remboursement de la Sécurité Sociale et de la mutuelle.

 

Comment choisir votre mutuelle maternité :

Pour comparer les offres, vérifiez les garanties clés proposées par les différents contrats de mutuelle maternité sur les postes suivants :

  • honoraires de consultations gynécologiques
  • frais d'actes techniques médicaux
  • frais d'analyse et imagerie médicale
  • honoraires d'obstétricien
  • frais de chambre particulière en maternité
  • prime de naissance
  • éventuelle réduction pour un nouveau-né

 

Pour la maternité, de nombreuses mutuelles imposent un délai d'attente, c'est-à-dire une période suivant l'adhésion pendant laquelle votre mutuelle ne vous rembourse pas. Privilégiez les formules qui vous assurent immédiatement.

Enfin, pensez à demander un devis de mutuelle en mentionnant votre futur enfant afin d'évaluer les offres de mutuelle familiale proposées par votre complémentaire. Pensez ensuite à déclarer votre enfant auprès de votre mutuelle au plus tôt car un séjour en maternité est souvent synonyme de dépenses imprévues et élevées. Les prises en charge de nouveau-nés sont souvent rétroactives si votre déclaration respecte un délai généralement fixé à une quinzaine de jours.