Opération de la myopie au laser : que rembourse ma mutuelle ?

Prise en charge de l'opération de la myopie au laser

Environ 40% de la population française est myope. Ce trouble de la vision empêche de voir correctement les formes à moyenne et longue distance.

Si, dans la plupart des cas, une paire de lunettes ou des lentilles suffisent pour corriger ce défaut, certaines personnes préfèrent en finir avec ce problème en ayant recours à une opération au laser.

Cet acte est-il inclus dans le forfait optique de votre mutuelle santé ? On vous dit tout !

 

Coût et conditions de l’opération au laser

Avant de vous lancer, sachez que l'opération de la myopie au laser ne se fait que sous certaines conditions. En particulier, vous devez avoir entre 20 et 50 ans, avec une myopie stable depuis au moins 3 ans. En dessous et au-dessus de cette fourchette d'âge, votre myopie évolue rapidement et les bénéfices de l’opération peuvent vite être réduits à néant. Un bilan pré-opératoire doit dans tous les cas être établi avant toute intervention afin de détecter des contre-indications.

Le coût total de l’opération au laser dépend de la technique utilisée (Lasik ou PKR), de la clinique choisie, du degré de myopie et des diverses complications éventuelles. Toutefois, on considère que le tarif moyen se situe entre 1 500€ et 3 000€ pour les deux yeux.

Compte tenu de ces éléments, il est judicieux de toujours demander plusieurs devis, auprès de plusieurs établissements avant de programmer votre opération. Vous pourrez notamment privilégier les établissements publics qui proposent souvent des tarifs plus raisonnables. 

Le remboursement de l’opération

L’opération de la myopie au laser est une opération dite « de confort ». Elle n’est donc pas du tout remboursée par l’Assurance Maladie et ne donne droit à aucun arrêt maladie, que vous soyez atteint d’une myopie légère ou importante.

En revanche, la plupart des complémentaires santé acceptent de la prendre en charge, à hauteur de 300€ à 700€ par œil, parfois même jusqu’à 1 000€ selon les formules souscrites. Il est donc fortement conseillé de comparer les offres avant de souscrire une mutuelle optique

Sachez aussi que la plupart des mutuelles ne remboursent l’opération que d’un œil par an. Aussi, pour ne pas avoir à attendre de longs mois entre les deux opérations, choisissez une première date en décembre et la seconde en janvier.

Enfin, bien que le remboursement ne soit pas toujours aussi important que vous l’espériez, vous devez prendre en compte que le coût d’une opération au laser, par rapport aux frais de renouvellement des lunettes et lentilles, est souvent amorti en seulement 3 ou 4 ans.

Certaines mutuelles offrent des forfaits particuliers aux personnes souffrant de myopie sévère. Il faut dire qu’il est souvent plus intéressant pour elles aussi de prendre en charge deux opérations uniques, plutôt qu’un renouvellement de lunettes tous les 2 ans pendant 30 ans !