Chirurgie esthétique : peut-elle être remboursée ?

La chirurgie esthétique, rarement remboursée

Lorsque l'on parle de chirurgie esthétique, on pense spontanément aux opérations dites de "confort" qui sont uniquement motivées par une raison esthétique : affinement du nez, lifting ou encore augmentation de poitrine.

Mais la chirurgie plastique concerne aussi parfois des cas

Dans quel cas est-il possible de bénéficier d'une prise en charge par la Sécu et votre complémentaire santé ?

La chirurgie réparatrice, un acte remboursé

La chirurgie dite réparatrice vise à corriger l'apparence physique du patient suite à une maladie (cancer, paralysie), une malformation de naissance (malformation labiale par exemple, ou "bec de lièvre") ou un accident (brûlure, accident de la route, chute...)

Cette démarche s'inscrivant dans un cadre médical et non seulement pour des raisons d'esthétisme, elle est prise en charge par la Sécurité Sociale à hauteur de 100% du tarif de convention. Votre mutuelle pourra prendre en charge les éventuels dépassements d'honoraires, en fonction des modalités de votre contrat.

La chirurgie purement esthétique : pas de prise en charge

En dehors de ces cas liés à une pathologie, toutes les opérations de chirurgie dont la seule motivation est un gain en terme d'esthétisme ne sont pas remboursées par la Sécu. En effet, celle-ci considère que l'opération n'st motivée que par la propre volonté du patient, sans raison liée à sa santé.

Ainsi, si vous décidez de vous faire refaire le nez pour affiner votre visage ou de bénéficier d'une liposuccion pour retrouver un ventre plat, il ne faudra compter que sur votre propre budget !

A noter en revanche que si des complications graves surviennent à la suite d'une telle opération (hospitalisation en soins intensifs, embolie pulmonaire, septicémie...), les frais engendrés seront tout de même pris en charge par l'Assurance Maladie, y compris si l'opération avait eu lieu à l'étranger. 

Les cas exceptionnels

Lorsqu'un défaut physique porte préjudice à votre santé, la chirurgie esthétique peut être prise en charge sous conditions. Quelques exemples :

  • Opération de réduction mammaire, si le volume des seins entraîne des problèmes de dos
  • Plastie abdominale lorsque le volume du ventre est trop important

 


 

Bon à savoir

Demandez en amont l'accord de votre caisse d'assurance maladie avant de vous faire opérer : c'est le principe de l'entente préalable. A cet effet, votre chirurgien devra remplir un questionnaire, que vous retournerez à votre caisse. Celle-ci devrait revenir vers vous dans un délai de 15 jours.
 


 

Enfin, si vous pouvez prouver qu'un défaut physique vous fait subir un préjudice moral ou psychologique, il est possible de faire prendre en charge l'opération de chirurgie esthétique qui permet d'y remédier.
Typiquement, une opération qui vise à remédier au décollement d'oreilles peut potentiellement être prise en charge.