Octobre Rose : un mois dédié à la prévention contre le cancer du sein

Octobre Rose : l'importance du dépistage du cancer du sein

Dans le monde entier et pour la 22ème année consécutive, le mois d'Octobre s'habille en rose pour sensibiliser la population au cancer du sein. En France, l'association Le cancer du sein, parlons en ! organise la campagne de lutte.

Chaque année, cette maladie tue encore près de 12 000 femmes. Et l'on estime que dans les prochaines années, 1 femme sur 8 sera touchée par ce type de cancer.

Votre comparateur de mutuelles Santiane.fr se rallie à la cause pour vous rappeler l'importance du dépistage !

 

Les méthodes de dépistage du cancer du sein 

Dépisté à un stade précoce, le cancer du sein se guérit dans 9 cas sur 10. Son dépistage, en outre, est beaucoup plus facile que pour la plupart des autres cancers, de par sa localisation. 2 bonnes raisons de ne pas l'éviter !

Plusieurs méthodes peuvent permettre de dépister la présence d'une tumeur ou un risque accru d'en développer plus tard :

  • la mammographie : il s'agit d'une radio des seins, particulièrement recommandée chez les femmes de plus de 50 ans, voire plus tôt chez les femmes qui présentent un risque plus élevé (hérédité). 
  • le test génétique Emma : ce test permet de détecter des mutations potentielles des gènes BRCA1 et BRCA2, prédisposant au risque de développer un cancer du sein de nature héréditaire. 
  • la visite annuelle chez le gynécologue : pensez à rendre visite régulièrement à votre gynécologue, qui pratiquera une palpation afin de détecter d'éventuelles masses suspectes.
  • l'auto palpation : n'attendez pas vos rendez-vous médicaux, le dépistage peut commencer chez vous en pratiquant l'auto palpation, le meilleur moyen de détecter la présence d'une tumeur à un stade précoce 

Le dépistage est-il gratuit ? 

Pour les femmes âgées de 50 à 74 ans, une mammographie de dépistage est offerte tous les 2 ans par l'Assurance Maladie. Les femmes concernées reçoivent un courrier d'invitation, leur permettant de bénéficier de l'examen sans autre prescription et de manière totalement gratuite.  

 

Un dépistage bientôt gratuit pour toutes !

Marisol Touraine, Ministre de la Santé, a récemment annoncé que les examens de dépistage seraient bientôt pris en charge à 100% pour toutes les femmes présentant un "risque élevé" (antécédents familiaux notamment). Pour l'instant, seules les femmes âgées de 50 à 74 ans en bénéficient. Ce dispositif devrait prendre effet au printemps 2016. 


 

Si des examens complémentaires sont prescrits suite à ce 1er dépistage (échographie, IRM), ceux-ci sont pris en charge à hauteur de 70% par la Sécurité Sociale, le reste à charge dépendant des garanties offertes par votre mutuelle.

Le test génétique n'est quant à lui pas remboursé pour l'instant.