Manifestations des Abeilles : 1ère manche encourageante !

Les salariés du courtage en assurance et des petites mutuelles manifestaient ce mardi 27 Octobre contre le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2016.

Mobilisés à Paris et dans plusieurs villes de France, leur combat n'a pas été vain puisqu'ils ont été reçus par le rapporteur du projet de loi au Sénat à l'issue de la manifestation. 

Une journée de manifestations nationales

Rassemblées à Paris devant le Sénat, Les Abeilles étaient également présentes en province à Lyon, Marseille, Nice et Bordeaux, devant les agences Pole Emploi de leur région pour dénoncer la menace que fait peser ce projet de loi sur leurs emplois. L'Etat ayant décidé de généraliser la complémentaire santé aux plus de 65 ans, avec un appel d'offres visant à désigner une poignée d'assureurs "agréés", les professionnels du secteur craignent en effet que cette mesure ne mette en péril des milliers de cabinets de courtage et de mutuelles qui verraient disparaître près de 80% de leur clientèle, comme l'explique Eric Massoni, Directeur Commercial, au micro de La Provence

Interview d'Eric Massoni pour les Abeilles
Interview d'Eric Massoni - La Provence 27/10/2015​

 

Chez Santiane, nous étions d'ailleurs mobilisés à Nice et à Paris comme le montre le reportage de France 3 Régions dans nos locaux niçois : 

 

Les Abeilles marquent un point

A l'issue des manifestations en début d'après-midi, les représentants des Abeilles, Valérie Guérend et Pierre-Alain de Malleray, ont été finalement reçus au Sénat par Jean-Marie Vanlerenberghe, rapporteur général du projet de loi et sénateur UDI.

Une première victoire pour le collectif, qui indique que ce dernier leur a "assuré qu'il allait demander le retrait pur et simple de l'article 21 du PLFSS". L'article en question prévoit l'organisation d'un appel d'offres étatique visant à retenir les quelques assureurs agréés à proposer une complémentaire santé aux seniors. 

S'ils sont satisfaits de cette nouvelle, les membres du collectif ont d'ores et déjà indiquer qu'ils n'hésiteraient pas à renouveler la mobilisation le 9 Novembre prochain, date de l'arrivée du texte dans l'enceinte du Sénat. Affaire à suivre donc !